Nouveau design un peu plus compact, SSD de 1 To au lieu de 825 Go… Les nouveautés de la nouvelle « PS5 slim » sont légères. Pourtant, l’upgrade n’est pas forcément une mauvaise idée.

La nouvelle PS5 n’est pas vraiment une nouvelle PS5. Il s’agit plus d’une refonte de mi-parcours, conçue pour donner un nouvel élan aux ventes et, surtout, simplifier sa fabrication chez Sony (avec un modèle au lieu de deux notamment, puisque le lecteur Blu-Ray UHD devient amovible). Au vu de sa taille toujours très XXL, on ne peut pas vraiment parler d’une PS5 Slim dans le même style que les PS2, PS3 ou PS4 Slim.

Du coup, à qui se destine la nouvelle console de Sony ? Si les personnes qui ne possèdent pas de PS5 sont évidemment sa première cible, y a-t-il une place pour la nouvelle PS5 dans le marché du renouvellement ? On pourrait penser que non, mais l’upgrade PS5➡️PS5v2 est pourtant loin d’être bête.

Si votre PS5 a plus de 2 ans, le changement est à considérer

Si vous venez d’acquérir une PS5, alors changer ne sert à rien. La nouvelle PS5 n’est aucunement intéressante pour ses nouveautés. Son SSD de 1 To est la seule bonne nouvelle (il y a 825 Go sur les premières PS5), mais la possibilité d’étendre son stockage facilement rend la nouveauté dérisoire. Bref, si votre console a moins de 2 ans, passez votre chemin.

En revanche, si vous faites partie des premiers propriétaires d’une PS5 (elle est sortie en novembre 2020), plusieurs raisons pourraient vous conduire à succomber au renouvellement :

  • La garantie légale des premières PS5 a expiré. Après deux ans, les réparations sont à la charge de l’utilisateur. Malheureusement, c’est généralement après deux ans que les premiers problèmes surviennent.
  • Certains défauts sont peut-être apparus avec le temps. Drift sur la manette, ventilateur qui souffle de plus en plus, console qui chauffe trop rapidement… C’est normal, la poussière s’accumule et certaines pièces vieillissent.
  • Les premières PS5 ont plusieurs défauts de conception, comme un port USB-A en façade trop sensible à la chaleur, qui peut fondre. La nouvelle PS5 a deux ports USB-C qui, on l’espère, règlent ces problèmes.
  • Votre première manette DualSense est peut-être fatiguée après des centaines d’heures de jeu. Changer de PS5, c’est aussi l’échanger contre une manette toute neuve. Et une manette neuve, ça coûte 65 euros.
PS5 Slim // Source : Capture d'écran
La PS5 « Slim » a une conception amovible. Le lecteur Blu-Ray peut être ajouté après. // Source : Capture d’écran

En réalité, tout dépend de la valeur de reprise de votre PS5 actuelle. À chaque nouveau lancement, les revendeurs comme Micromania ou Fnac ont tendance à majorer la valeur de reprise des anciennes consoles. Si le passage de l’ancienne PS5 à la nouvelle PS5 vous revient à un tarif avoisinant les 100 euros, alors ça ne fera pas cher pour deux ans de garantie, une console plus petite et silencieuse ainsi qu’une nouvelle manette (même s’il faudra acheter le pied pour la faire tenir debout séparément…). En revanche, si le prix de revente de votre PS5 peine à amortir l’achat de la nouvelle, le renouvellement sera plus difficile à accepter.

Le spectre de la PS5 Pro

Autre question : à quel moment Sony lancera une PS5 Pro ? Si cette PS5 surpuissante arrive rapidement, les propriétaires d’une PS5 qui ont acheté une PS5 Slim risquent de le regretter. En revanche, si elle arrive dans longtemps (ou jamais), l’upgrade sera plus facile à assumer. Bref, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à la question du renouvellement, tout dépend des préférences du joueur.

La nouvelle PS5 remplacera l’ancienne aux États-Unis en novembre, avant d’être déployée partout ailleurs progressivement. On peut s’attendre à la voir débarquer en fin d’année en France, quand les stocks du modèle actuel seront épuisés.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !