Plusieurs mois après avoir promis qu’il créerait un jour « X, l’application pour tout faire », Elon Musk a décidé de renommer Twitter et de détruire son identité. Le réseau social à l’oiseau bleu commence à perdre son oiseau, et son bleu.

Il faudrait être fou pour tuer une marque aussi connue que Twitter, non ?

Le 23 juillet, Elon Musk a annoncé qu’il allait détruire l’identité du réseau social qu’il a racheté pour 44 milliards de dollars, pour le transformer en « X », en hommage à sa lettre préférée. Non, ce n’est pas une blague, la direction de Twitter a bel et bien confirmé que ce projet était réel, et sur le point de se produire. Depuis le 24 juillet, le site x.com redirige vers l’ancien Twitter, avec un nouveau logo sur la page d’accueil.

Plein de mentions à « Twitter» sont encore présentes sur le site, mais le logo a changé.
Plein de mentions à « Twitter» sont encore présentes sur le site, mais le logo a changé. // Source : Numerama

Détruire pour tout recréer

Depuis qu’Elon Musk est le propriétaire de Twitter, on lit souvent que le milliardaire saborde ce qui est devenu sa propriété. Une allégation facile à défendre au vu des multiples incidents qu’il a causés (Numerama a même une page dédiée aux décisions douteuses d’Elon Musk), même si les fans du milliardaire continuent de défendre sans hésitation ce qu’il se passe, sous prétexte qu’Elon Musk souhaite juste le bien du réseau social et sait ce qu’il fait. La disparition de la marque Twitter, après 17 ans d’existence, mettra au moins d’accord tout le monde sur une chose : Elon Musk n’a aucun amour pour la marque qu’il a rachetée.

Comme il l’a souvent répété, Elon Musk se rêve plus en créateur d’une « super-application », inspirée du modèle chinois qu’est WeChat. Le milliardaire aimerait créer une application indispensable dans le monde entier, qui permettrait de tout faire, en plus de consulter des messages postés par des internautes. Il rêve d’appeler cette application X, en hommage à ses débuts (sa première entreprise s’appelait X.com, Elon Musk a ensuite mis cette lettre partout). Musk l’a toujours dit : racheter Twitter était un moyen « d’accélérer » ce rêve. En gros, Elon Musk se moque un peu de Twitter et de son héritage. Ce qui l’intéresse est la base d’utilisateurs très actifs de Twitter, qui pourraient immédiatement alimenter son projet X.

Les décisions majeures chez Elon Musk prennent la forme de tweets (d'ailleurs, comment faudra-t-il appeler les tweets bientôt ?)
Les décisions majeures chez Elon Musk prennent la forme de tweets (d’ailleurs, comment faudra-t-il appeler les tweets bientôt ?) // Source : Twitter

Elon Musk a-t-il vraiment besoin de tuer la marque Twitter pour arriver à son objectif ultime ? En avril 2023, le milliardaire avait déjà remplacé Twitter inc, la structure propriétaire de Twitter, par X Corp. Son intérêt pour le nom Twitter semble si faible qu’il semble pressé de tout démolir, dans le but de recommencer à zéro. Une décision ultra risquée, encore plus au moment où un concurrent est en train d’émerger. Threads pourrait profiter de la mort de Twitter pour s’imposer encore plus comme un refuge pour ses utilisateurs.

Avant même d’avoir déployé le nouveau logo de Twitter en forme de X, Elon Musk a prévenu que l’oiseau ne survivrait pas, tout comme la couleur bleue. Les internautes peuvent choisir entre noir et blanc, mais Elon Musk semble préférer le noir.

Le premier X.com est devenu PayPal, mais Elon Musk a toujours porté ce nom dans son cœur.

Juste un changement de nom… pour l’instant

Dans un premier temps, ce changement de nom est surtout symbolique. La mise à jour déployée détruit le nom Twitter et toute l’identité qui va avec, mais l’application devrait rester la même. La première étape consiste en un remplacement de l’icône par un « X intérimaire », avant un changement définitif.

Dans un second temps, X pourrait transformer considérablement le réseau social. Linda Yaccarino, la nouvelle CEO de Twitter que certains moquent pour ses messages trop lisses, parle d’une application « centrée sur l’audio, la vidéo, la messagerie, le paiement » et d’une « place de marché pour les idées ». Elle ajoute, parce que c’est à la mode, qu’il y aura un peu d’intelligence artificielle dans X. Tout cela semble néanmoins au stade embryonnaire, la décision d’Elon Musk ne concerne que le nom.

Dans ses tweets, Linda Yaccarino récite des messages marketing, sans aucune information concrète. Les internautes lui ont répondu sèchement.
Dans ses tweets, Linda Yaccarino récite des messages marketing, sans aucune information concrète. Les internautes lui ont répondu sèchement. // Source : Twitter

La manière avec laquelle Elon Musk décide est toujours aussi mystérieuse, ce qui nous empêche de réaliser le moindre pronostic sur l’avenir du réseau social pour l’instant. Ce qui est certain est qu’Elon Musk a soudainement décidé d’initier des changements, ce qui pourrait entamer une nouvelle phase dans son rachat de Twitter, après avoir déjà défait énormément des actions de la direction précédente (et licencié la très grande majorité des équipes).

Des chances faibles de réussite

Elon Musk a-t-il des chances de créer l’application universelle dont il rêve ? Sans manquer de respect à ses incroyables réussites, il semble peu probable qu’Elon Musk ait autant de succès avec X qu’avec les voitures électriques ou les fusées. D’abord parce que Twitter n’a jamais réussi à décoller (elle reste une application très communautaire), ensuite parce que les écosystèmes logiciels sont contrôlés par Apple et Google dans l’Occident. Qui imagine vraiment iOS et Android laisser une application tierce les concurrencer, alors qu’ils ont toujours tout fait pour contrôler l’expérience utilisateur ? Si Elon Musk est sérieux quand il parle de créer l’application numéro 1 de paiement dans le monde, alors il lui faudra affronter Apple Pay (et d’autres géants, comme PayPal, qu’il a contribué à créer dans une autre vie).

En attendant le déploiement officiel de X, Elon Musk a publié une vidéo montrant l’animation du logo de son nouveau réseau social. L’URL « x.com » redirige désormais vers « twitter.com », tandis que la page d’accueil du site a remplacé l’oiseau par la lettre (pour les applis mobiles, il faudra attendre les validations de Google à Apple). Gare cependant à comment vous l’écrivez, choisir la lettre X n’est sans doute pas la meilleure idée d’Elon Musk pour éviter d’envoyer ses utilisateurs sur des sites pornographiques.

@numerama

Plusieurs mois après avoir promis qu’il créerait un jour « X, l’application pour tout faire », Elon Musk a décidé de renommer Twitter et de détruire son identité. Le réseau social à l’oiseau bleu commence à perdre son oiseau, et son bleu. #elonmusk#twitter#logo #x #twitterX #elonmuskX #tweet #numerama

♬ son original – Numerama – Numerama

Le futur de Numerama arrive bientôt ! Mais avant ça, on a besoin de vous. Vous avez 3 minutes ? Répondez à notre enquête