Le concurrent de Twitter développé par Meta a été lancé le 6 juillet 2023. Alors qu’il a accueilli en quelques heures plusieurs millions de nouveaux utilisateurs, certains ont remarqué que l’on ne pouvait pas supprimer son compte Threads sans supprimer son compte Instagram.

Mise à jour du 7 juillet 2023 : Adam Mosseri, le responsable d’Instagram, a pris la parole sur Threads à propos de la suppression de compte. « Pour mettre les choses au clair, vous pouvez désactiver votre compte Threads, ce qui cache votre profil et le contenu, vous pouvez mettre votre profil en privé, et vous pouvez supprimer vos posts Threads — le tout sans supprimer votre compte Instagram. Threads est relié à Instagram, donc pour l’instant il s’agit du même compte, mais nous cherchons un moyen de supprimer les comptes Threads séparément ».

Il y aura donc un moyen de supprimer son compte Threads sans supprimer son compte Instagram — mais pas tout de suite.

Article original :

10 millions d’utilisateurs en 7 heures. Threads, le Twitter lancé par Meta le 6 juillet 2023, a pour l’instant réussi son pari et fait un lancement en fanfare. Même si le site et l’application n’ont pas encore été lancés en France et dans l’Union européenne, vous pouvez tout de même déjà vous inscrire, moyennant quelques manipulations.

Attention, néanmoins, si vous envisagez de vous créer un compte Threads : il sera lié, pour toujours, à votre compte Instagram. Concrètement, cela veut dire que si vous supprimez votre compte Threads, vous supprimerez également votre compte Instagram.

Instagram et Threads : les 2 comptes sont liés

La clause est plutôt bien cachée : elle est expliquée dans les conditions d’utilisation d’Instagram, dans une partie dédiée à Threads. « Vous pouvez désactiver votre profil Threads à tout moment, mais sachez que votre profil Threads ne peut être supprimé qu’en supprimant votre compte Instagram. » En effet, « les utilisateurs d’Instagram peuvent créer un profil Threads », et ce dernier est « intégré à leur compte Instagram ». Impossible de séparer les deux — également au moment de la suppression.

Cette clause n’est surtout pas bien indiquée lorsqu’on crée un compte Threads : TechCrunch a déjà trouvé le témoignage d’une personne ayant essayé de supprimer son compte, et qui finalement s’est rendu compte par hasard qu’elle risquait de supprimer son profil Instagram en même temps.

L’utilisatrice a expliqué la méprise sur Twitter : « j’ai désactivé mon compte Threads, mais il se trouve que vous ne pouvez pas le supprimer sans supprimer également votre compte Instagram, donc peut-être ne vous inscrivez pas ! »

En bas de la capture d’écran publiée avec son message, on peut ainsi voir le message sur l’app de Threads. « Vous pouvez toujours supprimer vos publications individuelles. Pour supprimer votre profil Threads et vos données, il vous faudra supprimer votre compte Instagram. »

Il n’y a pas plus d’explications sur cette particularité, on ne sait donc pas pourquoi la décision, relativement contraignante, a été prise. A-t-elle été mise en place afin de dissuader les utilisateurs de supprimer leurs profils et avoir de bonnes statistiques ? Mark Zuckerberg a d’ores et déjà affiché son ambition. Le président de Meta, la maison-mère de Facebook, Instagram et maintenant Threads, veut faire faire de sa nouvelle app l’endroit où « plus d’un milliard de personnes » pourraient échanger. Peut-être n’autorisera-t-il les suppressions de compte que lorsque ce nombre aura été atteint.

@numerama

Comment télécharger et installer Threads, le remplaçant de Twitter par Instagram ? #threads #threadsapp #instagram #twitter #techtok #socialmedia #meta #numerama #actu #news #actualité

♬ son original – Numerama – Numerama
Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !