Les soldes d’hiver commencent le mercredi 10 janvier 2024. Dans moins de 24 heures, plusieurs milliers d’articles soldés seront pris d’assaut par des consommateurs pas toujours avertis des pièges et risques en ligne. Voici comment vous préparer à éviter les arnaques.

Les soldes sont une bonne occasion de réaliser de bonnes affaires. Mais cette période de promotions et de rabais est aussi le moment idéal pour dépenser son argent inutilement, ou pire, se faire avoir par des vendeurs peu scrupuleux.

Pour profiter des soldes sans se ruiner, mieux vaut s’y préparer en amont. Alors, avant de courir dans les magasins ou de valider trop rapidement votre panier, prenez le temps de vous informer.

Du textile à l’informatique en passant par la mobilité urbaine, tous les secteurs sont concernés. Si on a l’impression que chaque commerçant y va bon train, appliquant chacun leurs propres règles, les soldes demeurent une période encadrée et les boutiques ne peuvent pas faire ce qu’elles veulent. Pourtant, on se retrouve souvent à se questionner sur la véracité de l’offre annoncée.

À quelle date des Soldes d’hiver 2024 commencent et quand finissent-elles ?

Cette année, les soldes débuteront le mercredi 10 janvier à 8h et s’achèveront le mardi 6 février, dans la plupart des départements français. Dans l’Est de la France (en Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges) les dates diffèrent et les soldes s’étendent du 2 au 29 janvier inclus.

Au total, quatre semaines complètes sont dédiées à cet évènement biannuel qui permet de profiter de rabais et de remises sur de nombreux produits.

Différentes démarques jalonnent les soldes

La période est découpée en plusieurs démarques durant une bonne semaine chacune, en moyenne. Plus les démarques avancent, plus les pourcentages de remises et les réductions s’intensifient, tandis que les stocks s’amenuisent. Attendre une promo plus intéressante sur la prochaine démarque n’est pas toujours le meilleur calcul et risque de vous faire passer à côté d’une belle affaire.

5 questions pour savoir si vous êtes prêts à parer les arnaques pendant les soldes de 2024

Prix barrés ou gonflés et références inconnues au bataillon sont les deux gros pièges tendus par les enseignes à déjouer en tant que consommateurs. Mais les commerçants ne sont pas les seuls à vous jouer des tours ! Le marketing incisif et les promesses alléchantes auront raison de vous si vous ne vous préparez pas correctement. Vous vous retrouvez alors avec un panier pleins de produits sans aucune utilité, mais qui « valaient le coup ».

1. Avez-vous listé ce dont vous avez besoin ?

Flâner au gré des soldes, de rayon en promotion, juste « pour voir ce qu’il y a », c’est le meilleur moyen de dépenser son argent inutilement. Non, vous n’avez pas besoin de cet énième sac de transport pour votre Switch, même si celui-ci est à plus de -70 %.( Bon, on vous l’accorde uniquement si c’est une sacoche à l’effigie du dernier The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom.)

Identifiez en amont vos réels besoins et profitez-en pour vous offrir une bonne souris gaming ou pour changer de smartphone.

2. Préférez-vous la qualité ou la quantité ?

Les soldes sont un bon prétexte pour se faire plaisir et représentent une excellente occasion de s’équiper avec de belles pièces et de beaux objets, qu’on ne se permettrait pas en temps normal.

Si vous additionnez le prix des différents produits de milieu de gamme achetés bon marché, vous vous apercevrez que pour la même somme, un produit haut de gamme que vous vous interdisez habituellement pour son prix aurait été accessible. À vous de faire vos calculs.

3. Connaissez-vous les prix hors-soldes ?

Maintenant que vous avez établi votre liste, faites un tour des différents sites et des magasins pour relever les prix. Une technique peu scrupuleuse, mais néanmoins très fréquente, consiste à gonfler les prix des produits juste pour la période des soldes. Vous avez l’impression de réaliser l’affaire du siècle alors que vous débourserez juste la même somme que si vous l’aviez acheté une semaine plus tôt.

Si les soldes ont déjà débuté, cherchez l’étiquette (virtuelle ou non) originale. C’est rarement celle mise en avant. Souvent, les commerçants collent de nouveaux prix par-dessus les anciens, n’ayez pas peur de gratter.

Sur internet, c’est peut-être un peu plus simple. Faites le tour des différents sites revendeurs pour vous apercevoir des différents prix appliqués. Un bon moyen pour s’y retrouver, reste de se référer au site du fabricant directement.

Un petit mot sur les ventes privées

Bon à savoir

La période des soldes est souvent précédée de ventes privées, parfois plus avantageuses que les soldes.

Très souvent avant les soldes, les enseignes proposent à leur clientèle des ventes privées. Elles sont parfois plus intéressantes : attendre les soldes pour avoir un rabais supplémentaire n’est pas forcément un bon calcul. Rien n’oblige le commerçant à solder ce produit, et vous vous retrouverez à attendre désespérément la promotion qui ne viendra peut-être jamais. Plus décevant encore, la remise soldée est finalement bien moindre à côté de celle affichée la veille en « vente privée ».

4. Cette marque ou ce modèle vous parle-t-il vraiment ?

Souvent, à l’occasion des soldes, on découvre de nouvelles références dans les rayons. Il s’agit parfois de stocks gardés dans les entrepôts et prévus pour cette période. Sans être complètement illégale, les boutiques contournent un peu la réglementation. La loi oblige, en principe, les commerçant à solder uniquement les produits qu’ils ont fini de payer auprès de leurs fournisseurs et disponibles à la vente depuis plus d’un mois.

Ces produits spécialement commandés pour l’occasion ne sont pas forcément moins bien ou meilleurs. Si vous êtes un expert dans le domaine, épluchez la fiche technique pour vous assurer qu’il s’agit bien d’une bonne affaire. En cas de doute, recherchez des guides sur internet. Nos guides d’achat vous indiquent les modèles référents et vous fourniront quelques explications pour déchiffrer les fiches descriptives des produits une fois en magasin.

Numerama suivra de près les meilleures offres des soldes sur tout le rayon multimédia et informatique. Sinon, tournez-vous vers le modèle initial que vous connaissez ou pour lequel il existe des avis consommateurs.

5. Quelles sont les modalités de reprise ou d’échange d’un article soldé ?

Le principe des soldes étant pour le commerçant de se débarrasser de son surplus de stock, il n’est généralement pas possible de retourner, d’échanger ou de se faire rembourser un article acheté en soldes. C’est aux boutiques de définir leur politique de retour et d’échange durant la période de soldes, d’où l’importance de se renseigner en amont.

En revanche, il est bon de rappeler que les produits soldés doivent garantir la même qualité que ceux achetés plein pot, en dehors de toute période de soldes. Si votre marchandise se révèle défectueuse ou avec des vices cachés, alors vous pourrez le retourner. Sachez qu’en tant que consommateur, vous avez jusqu’à cinq ans après la date d’achat, et deux ans après la découverte du vice, pour vous manifester auprès du fabricant. Pensez à conserver soigneusement vos justificatifs d’achat.

Quand sont les prochaines soldes ?

Comme tous les ans, les soldes s’organisent deux fois par an. La prochaine session se déroulera cet été. Les dates officielles ne sont pas encore connues, mais il semblerait que les soldes d’été se dérouleront du mercredi 26 juin 2024 à huit heures, jusqu’au mardi 16 juillet.

Au fait, on dit une solde ou un solde ?

Pour celles et ceux qui se poseraient la question (et j’étais une de ces personnes avant la rédaction de cet article), solde est un nom masculin. À l’origine, c’était un mot argotique qui désignait un petit morceau d’étoffe qui n’avait pas trouvé preneur. Le mot s’utilise au pluriel à partir du XXe siècle avec la démocratisation de la pratique qui vise à proposer à la clientèle les invendus à prix cassés.

À ne pas confondre avec « une solde » qui désigne une pension militaire et qui puise ses racines dans le mot « soldo » qui signifie « sou » en italien.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !