L’abonnement Twitter Blue, promu par Elon Musk, permet de publier des vidéos d’une durée d’une heure. Pour embêter le milliardaire, plusieurs personnes se sont amusées à publier des films dans leur intégralité. Sans sanction du réseau social.

Un week-end, une polémique. Depuis son arrivée à la tête de Twitter, Elon Musk est habitué à faire la une de l’actualité. Ses décisions controversées provoquent souvent des situations inattendues, comme lorsque des milliers de comptes se sont mis à usurper l’identité de grandes marques en novembre 2022.

Du 28 avril au 1er mai 2023, Twitter a connu un nouvel épisode similaire. Plein de films piratés, dont celui sur Super Mario Bros, se sont retrouvés à disposition de tous les utilisateurs du réseau social pendant plusieurs heures. Twitter n’a jamais sanctionné les personnes qui les ont publiés, qui se sont donc amusées à republier les mêmes films en boucle, à chaque fois qu’ils étaient supprimés.

Des millions de vues en quelques heures

Comment se fait-il que des films dans leur intégralité puissent être publiés sur Twitter ? Pour le comprendre, il faut avoir ces deux changements en tête :

  • Pour vendre son abonnement Twitter Blue à 9,60 euros par mois, Elon Musk a eu l’idée d’étendre la durée maximale des vidéos à 1 heure, contre 2 minutes et 20 secondes normalement. Les fichiers ne doivent cependant pas dépasser les 2 Go.
  • À son arrivée chez Twitter, Elon Musk a beaucoup licencié, notamment du côté des modérateurs. En conséquence, Twitter détecte parfois très mal le contenu piraté, alors que d’autres plateformes les suspendent automatiquement.
Le film Super Mario sur Twitter, avec des millions de vues.  // Source : Twitter
Le film Super Mario sur Twitter, avec des millions de vues. // Source : Twitter

À cause de ces changements, publier l’intégralité du film Super Mario Bros en deux tweets (le film dure 1h32) est possible. D’autres sont même allés plus loin, notamment avec Avatar La Voie de l’Eau (4 tweets, pour 3h12 de film). Des millions de personnes ont vu ces tweets passer (du moins selon Twitter, qui se montre un peu trop optimiste avec les audiences de certains tweets), sans que Twitter ne fasse rien. À chaque fois que Twitter a décidé de supprimer manuellement les tweets concernés, les pirates les ont encore téléversés, sans jamais être bannis.

Si cet imbroglio en plein week-end peut faire sourire (surtout si on avait envie de voir ces films), pas sûr que les studios le voient du même œil. Elon Musk, qui ne cesse de se faire des ennemis à cause de ces décisions, a peut-être réussi à se mettre Hollywood à dos en un week-end.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !