Le Xiaomi 13 (bords plats) et le Xiaomi 13 Pro (incurvé) répondent à la fois à l’iPhone 14 Pro d’Apple et au Galaxy S23 Ultra de Samsung. Grâce à son association avec Leica (le fabricant allemand d’appareils photo), Xiaomi rêve de rivaliser avec les stars du secteur.

9 jours après la sortie du Galaxy S23 Ultra, un smartphone que Numerama considère comme le plus complet en photo, Xiaomi sort l’artillerie lourde pour ne pas se laisser distancer sur le secteur des smartphones haut de gamme. Même si le constructeur chinois est surtout connu pour ses appareils à petits prix, c’est avec des terminaux bien plus premium qu’il espère un jour causer du tort à Samsung, Apple ou Google, en s’adressant aux utilisateurs les plus exigeants.

Au Mobile World Congress de Barcelone, il vient de dévoiler les Xiaomi 13 et Xiaomi 13 Pro, deux smartphones haut de gamme commercialisés respectivement à 1 000 et 1 300 euros.

À Barcelone, Numerama a pu essayer le Xiaomi 13 Pro en avant-première. // Source : Nino Barbey pour Numerama
À Barcelone, Numerama a pu essayer le Xiaomi 13 Pro en avant-première. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Xiaomi + Leica : un partenariat pour devenir un expert de la photo

Pendant longtemps, Huawei régnait incontestablement sur le secteur de la photo sur smartphone. Les capteurs « RYYB » de la marque chinoise, une réinvention de la matrice de Bayer pour améliorer la qualité des photos de nuit, lui ont permis de prendre une avance conséquente sur ses concurrents américains et coréens. Huawei a, malgré lui, été stoppé par une décision de Donald Trump, qui a mis fin brusquement à sa conquête de l’Ouest.

Pendant tout son règne, Huawei avait pour partenaire Leica. S’il s’agissait surtout d’une alliance stratégique pour gagner en légitimité (les ingénieurs de Huawei font partie des meilleurs, l’expertise de Leica n’était pas la seule raison de son succès), le constructeur allemand a permis à Huawei de gagner en maturité. En 2022, après 6 ans de partenariat, Leica s’est séparé de Huawei et a choisi Xiaomi, qui rêve de devenir le nouveau Huawei (et qui est bien parti au vu de ses parts de marché).

Après un premier essai avec le très discret Xiaomi 12S (il n’a jamais été vendu en France), Xiaomi fait enfin de son alliance la norme avec sa gamme Xiaomi 13. Ses deux nouveaux smartphones haut de gamme arborent le logo de Leica, puisque l’Allemand a supervisé le développement de leur module caméra.

Les lentilles du Xiaomi 13 sont fabriquées par Leica. // Source : Nino Barbey pour Numerama
Les lentilles du Xiaomi 13 sont fabriquées par Leica. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Xiaomi 13, une démonstration technologique

Les capteurs des Xiaomi 13 et Xiaomi 13 Pro n’ont pas été fabriqués par Leica, mais les lentilles de smartphones sont bien conçues par le spécialiste de la photo. L’Allemand a aussi aidé Xiaomi à équilibrer la justesse de ses algorithmes, un point sur lequel les constructeurs chinois sont régulièrement critiqués. L’utilisateur peut notamment choisir entre les modes « Leica Authentique » et « Leica Vibrant » pour faire varier la fidélité des couleurs, tandis que l’interface a été revue pour être conforme à celle des appareils photo de la marque. Il y a sûrement du marketing là-dedans, mais le précédent Huawei est la preuve que Leica sait tirer vers le haut un constructeur de smartphones.

Ce qui est intéressant avec les Xiaomi 13 et Xiaomi 13 Pro est qu’ils ne chassent pas Samsung sur la polyvalence, mais sur la qualité. Au lieu de multiplier les modules caméra au dos de ses smartphones, comme d’autres marques chinoises (et lui-même dans le passé), Xiaomi fait le choix de se concentrer sur des triples modules caméra calibrés pour offrir la meilleure qualité visuelle. Le Xiaomi 13 Pro a le droit à un capteur d’une taille de 1 pouce (IMX989, équivalent 23 mm, 50 Mpix), un capteur qui n’a strictement aucun équivalent sur le marché du smartphone. Sa taille XXL lui permet de capter plus de lumière, mais aussi d’améliorer le piqué de l’image. Ses deux autres capteurs offrent aussi une définition de 50 Mpix, avec un ultra grand-angle (équivalent 14 mm) et un zoom optique x3,2 (équivalent 75 mm). On peut s’attendre à ce que ces deux derniers fassent mieux que leurs équivalents chez Samsung, même si le Coréen a l’avantage d’offrir un zoom x10 optique.

Le module caméra du Xiaomi 13 Pro est immense. // Source : Nino Barbey pour Numerama
Le module caméra du Xiaomi 13 Pro est immense. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Le Xiaomi 13, bien que moins ambitieux, a aussi le droit à un triple module caméra, mais il utilise des capteurs plus ordinaires. Il dispose d’un capteur principal de 50 Mpix plus petit, en plus d’un ultra-grand angle (12 Mpix) et d’un zoom x3 (10 Mpix). La partie logicielle est néanmoins la même, toujours avec Leica.

Le Xiaomi 13 normal a des bords plats, comme l'iPhone. // Source : Nino Barbey pour Numerama
Le Xiaomi 13 normal a des bords plats, comme l’iPhone 14 Pro. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Xiaomi peut-il détrôner Samsung dès cette génération ? Si le zoom du Galaxy S23 Ultra semble indétrônable, le Coréen devrait surveiller sérieusement son rival chinois. On remarque d’ailleurs qu’il n’y a pas encore de Xiaomi 13 Ultra, ce qui laisse de la place pour un produit encore meilleur en photo.

Wi-Fi 7, charge 120W et écran LTPO… Le smartphone de l’excès

Si vous vous demandez qui sont les cibles de Xiaomi avec ses deux smartphones, il suffit de regarder leurs designs. Le Xiaomi 13 imite l’iPhone, le Xiaomi 13 Pro ressemble à un Samsung. Le constructeur chinois se positionne intelligemment pour satisfaire tout le monde, alors qu’il nous avait habitués à surtout copier Apple. En revanche, au niveau des caractéristiques techniques, Xiaomi est pour une fois pionnier.

Un système de lentilles flottantes permet d'adapter la mise au point à un sujet en mouvement avec le téléobjectif. // Source : Nino Barbey pour Numerama
Un système de lentilles flottantes permet d’adapter la mise au point à un sujet en mouvement avec le téléobjectif. // Source : Nino Barbey pour Numerama

Équipé comme les Samsung Galaxy S23 de la puce Snapdragon 8 Gen 2, les Xiaomi 13 sont, à notre connaissance, les premiers compatibles avec le modem FastConnect 7800 de Qualcomm, qui supporte le Wi-Fi 7. C’en est presque ridicule, puisque les routeurs Wi-Fi 7 n’existent pas encore vraiment, mais Xiaomi prend de l’avance. Le Xiaomi 13 Pro a aussi droit à un écran OLED LTPO de dernière génération (1-120 Hz, pour 6,73 pouces) ainsi qu’à une recharge filaire de 120W, avec la promesse d’une recharge totale en 19 minutes. Le Xiaomi 13 va moins vite (67W), mais devrait tout de même mettre une raclée aux iPhone et Galaxy. Son écran se contente de LTPS OLED (6,36 pouces).

Un smartphone acheté, une télé offerte

À 999,90 euros et 1299,90 euros, les Xiaomi 13 et Xiaomi 13 Pro ont un obstacle : leurs prix. Le segment du haut de gamme est dominé par le duopole Apple/Samsung (avec un net avantage pour le créateur de l’iPhone) et il est peu probable que Xiaomi ne s’impose malgré la qualité des smartphones. Pour convaincre d’acheter ses appareils, la marque chinoise a eu la drôle d’idée d’offrir aux personnes qui commandent son appareil avant le 7 mars… une télé de 43 pouces. Non, ce n’est pas une blague. Xiaomi promet aussi des réparations hors garantie gratuites la première année, en cas de casse de l’écran par exemple.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !