La principale promesse de la version payante de Twitter est l’obtention du badge bleu, qui est censé indiquer que le compte est important et authentique. Problème, cette vérification met du temps à apparaître.

Pour le bien de la science, Numerama s’est abonné à Twitter Blue. Le compte de Nino Barbey, notre journaliste vidéo et motion designer, a servi de cobaye à cette expérimentation. Le 3 février 2023, Numerama a donné 9,60 euros TTC à Elon Musk, en échange des rares fonctions exclusives à la version payante de Twitter.

Le compte de Nino n’a pas été immédiatement certifié, puisque Twitter doit procéder à une vérification de l’identité au préalable, pour éviter de reproduire la vague d’usurpations d’identité qui lui ont coûté sa réputation à l’arrivée d’Elon Musk. Jusqu’ici, rien d’affolant.

Problème, au fil des jours, la certification n’est jamais apparue. 24 heures, 48 heures, un week-end, 4 jours… La certification de Nino avait-elle été refusée ? Ce sont finalement 7 jours après la souscription que le badge bleu s’est affiché, sans aucun avertissement de Twitter (pas de mail, pas de notification, pas de félicitations…). Un délai visiblement partagé par la plupart des abonnés récents à Twitter Blue.

Félicitations Nino, Numerama est fier de toi ! // Source : Capture Numerama
Félicitations Nino, Numerama est fier de toi ! // Source : Capture Numerama

Pourquoi la validation sur Twitter est-elle si longue ?

7 jours sur un abonnement d’un mois, cela équivaut pratiquement à un quart de l’abonnement. Les internautes qui ne s’abonnent à Twitter Blue que pour le badge certifié auront de quoi être frustrées, puisque leur argent est immédiatement prélevé, sans le Graal qui va avec (c’est d’autant plus embêtant au mois de février…).

Il suffit de payer pour être en attente de certification, mais ce n'est pas instantané.  // Source : Capture Numerama
Le message que l’on reçoit quand on s’abonne à Twitter Blue, sans aucune indication sur les délais. // Source : Capture Numerama

Comment expliquer un délai aussi long ? La piste la plus logique semble celle d’une vérification humaine en sous-effectif, puisqu’Elon Musk a viré une très grande partie des équipes de Twitter. Si une ou deux personnes à San Francisco doivent vérifier chaque compte un à un (on repasse dans le processus si on change de nom, de bio ou de photo de profil…), alors il semble logique que le délai s’éternise. D’autant plus qu’aucune pièce d’identité n’est demandée.

Quoi, Nino a payé ??  // Source : Marie Turcan / Numerama
Quoi, Nino a payé ?? // Source : Marie Turcan / Numerama

Difficile de ne pas avoir, tout de même, l’impression de se faire avoir — vu que les autres avantages de Twitter Blue sont extrêmement limités. Dans le futur, il se pourrait que ce délai soit réduit. Pour l’instant, la plupart des personnes sur Twitter semblent confirmer ce délai d’approximativement une semaine.

Qu’est-ce que cette validation va changer dans la vie de Nino ? Pour l’instant, rien. Quand on clique sur sa coche bleue, on sait d’ailleurs que sa certification vient d’un abonnement Twitter Blue, et non pas du système précédent. Dans le futur, il se pourrait néanmoins que les abonnés Twitter Blue aient le droit à une meilleure mise en avant par l’algorithme, ainsi qu’à la possibilité de faire des choses que les autres ne peuvent pas faire (envoyer des DM à n’importe qui, par exemple).

En attendant, Nino a surtout perdu 9,60 euros. Mais elle peut changer l’icône de son application Twitter. Et ça, ça n’a pas de prix.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !