Annoncé en 2017 puis abandonné en 2021, le premier HomePod n’a pas réussi à marquer les esprits malgré une qualité sonore exemplaire. Un flop qui n’a pas découragé Apple, de retour sur le marché des enceintes haut de gamme en 2023.

Apple a-t-il appris de ses erreurs ? Abandonné en 2021 à cause de ses ventes décevantes, le HomePod a rejoint la liste des bons produits victimes de leur mauvais positionnement. En même temps, à 329 euros, Apple avait pris un risque important. Plutôt que de concurrencer les enceintes intelligentes bon marché de Google et Amazon, Apple avait décidé de s’en prendre à Sonos et son excellente qualité sonore. Le résultat était époustouflant, mais le produit n’a pas su trouver son public. Les consommateurs ont sous doute pensé que 329 euros (349 au lancement, avant une baisse de prix) était trop pour un produit qui ne se commande que presque exclusivement avec la voix, une technologie trop souvent capricieuse. Le lancement du HomePod mini à 99 euros en 2020 a, de son côté, permis à Apple de renouer avec le succès (même si Apple vient de le passer à 109 euros).

Par communiqué de presse le 18 janvier 2023, au lendemain de l’annonce des MacBook Pro et Mac mini, Apple annonce le HomePod de deuxième génération, successeur indirect du modèle déchu. À la surprise générale, le prix ne diminue pas. Au contraire, le HomePod passe de 329 à 349 euros.

Dis Siri, pourquoi tu coûtes cher ?

Quelles sont les nouveautés du HomePod de deuxième génération, qui reprend quasiment à l’identique le design du modèle abandonné en 2021 ? À part une nouvelle puce S7 (issue de l’Apple Watch) et un écran tactile plus grand, inspiré de celui du HomePod mini, presque rien. Le seul ajout majeur est un thermomètre et un capteur d’humidité directement intégrés à l’enceinte, ce qui risque de faire rire jaune les fabricants d’accessoires du genre. Un HomePod pourra ainsi faire varier la température d’un appartement à partir de ses seules données.

Les deux couleurs du HomePod 2023. // Source : Apple
Les deux couleurs du HomePod 2023 : blanc et minuit, un petit nouveau. // Source : Apple

Si Apple promet des améliorations niveau audio, le HomePod 2 devrait rester à la hauteur du premier HomePod, qui était déjà très puissant. Et encore, sur certains points, il y a même des régressions (4 micros au lieu de 6, 5 tweeters au lieu de 7…). L’ajout de la technologie Thread, qui permet le bon fonctionnement du protocole de Matter (le sauveur de la maison connectée), est aussi une des nouveautés du HomePod 2023. L’inverse aurait été étonnant, même si la dernière Apple TV 4K n’y a pas droit.

Évidemment, Apple met les fonctionnalités écosystème en avant. Grâce à AirPlay 2, plusieurs enceintes peuvent jouer la même piste en même temps (deux peuvent être couplées pour créer un système stéréo) tandis que, si vous avez une Apple TV, le HomePod peut se transformer en une sorte de barre de son (grâce à la technologie eARC, qui diffuse tout le son de la télé sur l’enceinte connectée). Une puce Ultra Wide Band permet aussi d’approcher son téléphone au-dessus de l’enceinte pour transférer de la musique rapidement, comme avec le HomePod mini. Enfin, le HomePod dispose toujours d’un système de détection des murs pour adapter la qualité sonore.

Petite précision importante : il est impossible de créer une paire stéréo de HomePod avec une enceinte de première génération et un nouveau modèle. Il faut forcément que les deux HomePod soient sortis la même année.

L'intérieur du HomePod. // Source : Apple
L’intérieur du HomePod. // Source : Apple

Le nouvel HomePod rencontra-t-il le succès que le premier modèle n’a jamais eu ? Au vu de son prix largement supérieur à la concurrence (un Google Nest Audio, certes moins puissant, coûte 80 euros), on s’inquiète de la stratégie d’Apple. Le positionnement de 349 euros est délicat à tenir, il n’y a plus qu’à espérer que la qualité sonore soit au rendez-vous. Le HomePod « 2 » sera disponible le 3 février, les précommandes sont d’ores et déjà ouvertes.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !