Le LeEco S1 Pro, un smartphone d’entrée de gamme réservé à la Chine, reprend tout du design de l’iPhone 14 Pro. Il est évidemment très peu probable de le voir débarquer en France.

Dans une époque pas si lointaine, les marques chinoises, et plus généralement asiatiques, n’avaient pas très bonne image. Accusés de copier les innovations des autres, les constructeurs asiatiques ont mis plusieurs années à prouver qu’ils étaient capables d’innover, voire de surpasser la concurrence. La domination matérielle de Samsung (Corée-du-Sud), la beauté des appareils Oppo (Chine) et la richesse de l’écosystème Xiaomi (Chine) sont la preuve que la donne a changé, sans oublier les incroyables prouesses photographiques de Huawei avant son bannissement par les États-Unis de Donald Trump.

Évidemment, il y a toujours des exceptions. Le constructeur LeEco, connu pour ses appareils d’entrée de gamme à la qualité contestable, vient de se faire remarquer avec le S1 Pro, un smartphone si proche de l’iPhone 14 Pro qu’il est impossible de ne pas parler d’une copie. C’est grâce au site Gizmochina que nous avons découvert son existence.

La Dynamic Island, première adaptation

Esthétiquement, le LeEco S1 Pro ressemble à l’iPhone 14 Pro. Ses bordures sont les mêmes, l’apparence de l’appareil photo aussi… LeEco ne s’est clairement pas embêté. Mais c’est n’est même pas la partie la plus impressionnante de la copie.

En « s’inspirant » de la Dynamic Island de l’iPhone 14 Pro (un élément logiciel imaginé par Apple pour afficher des widgets autour de la caméra frontale), LeEco devient le premier constructeur autre qu’Apple a récupéré cette idée saluée par la critique et les consommateurs. Sera-t-il aussi le dernier ? Après l’iPhone X en 2017, la quasi-totalité des constructeurs chinois avaient copié l’encoche d’Apple (on se rappelle notamment du Xiaomi Mi 8). Le fait que la Dynamic Island ne soit copiée que maintenant, qui plus est par une marque peu connue, est la preuve que le marché chinois a gagné en maturité ces 5 dernières années. Il n’a plus besoin de copier Apple pour exister.

Le LeEco S1 Pro rappelle un smartphone bien connu du grand public. // Source : Weibo
Le LeEco S1 Pro rappelle un smartphone bien connu du grand public. // Source : Weibo

Au-delà de l’apparence, le LeEco S1 Pro ne partage quasiment rien avec l’iPhone 14 Pro. Son écran LCD de 6,5 pouces se contente d’une définition 720p et d’un taux de rafraîchissement de 60 Hz, là où Apple propose de l’OLED de 6,1 ou 6,7 pouces avec une définition nettement supérieure et un rafraîchissement adaptatif de 1-120 Hz.

Rien ne fonctionne vraiment avec ce produit, à commencer par son processeur Zhanrui T7510, inconnu du marché international ou ses capteurs photo qui semblent très mal équipés… D’un point de vue logiciel, il utilise la version Huawei d’Android, avec les services HMS (AppGallery) plutôt que Google. Cet appareil n’aurait aucune chance de trouver un public s’il venait en France, mais l’Europe n’est pas du tout sa cible. À 899 yuans (moins de 150 euros), il s’agit d’un appareil d’entrée de gamme seulement disponible à la Chine… avant un coup de fil du service juridique d’Apple ?


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.