Binance connait une impressionnante fuite de capitaux : les membres de la plateforme ont retiré l’équivalent de 900 millions de dollars en 24 heures. Quelques semaines après la faillite de FTX, le marché est encore fébrile.

Mise à jour du 13 décembre à 18h : « Les retraits sont de retour en ligne », a fait savoir Binance en fin de journée. Pendant plusieurs heures, il n’était plus possible de faire des retraits en USDC, un stablecoin. Changpeng Zhao, le dirigeant de Binance, avait indiqué qu’il fallait attendre la réouverture des banques pour que la situation soit rétablie.

Article original : Ce n’est plus une vague de retrait, c’est presque un tsunami. En 24 heures, les sorties nettes de capitaux de Binance ont presque atteint un milliard de dollars. Ce sont en tout 902 millions de dollars qui ont été retirés de la plateforme, rapporte CoinDesk. Le média indique que les sorties de capitaux de Binance ont surpassé toutes les autres dans le secteur des crypto-monnaies au cours des dernières 24 heures — par ailleurs, la somme est près de 9 fois supérieure aux autres sorties de capitaux comparables.

Rien de très bon pour Binance, donc. Il faut dire que la plus importante plateforme d’échange de crypto-monnaies au monde connait un début de semaine agité. Mise en cause par les États-Unis dans une affaire de blanchiment d’argent et accusée de ne pas avoir été totalement transparente dans certains rapports, Binance subit de gros soubresauts, dans un marché encore secoué par la faillite de FTX.

Des soupçons de blanchiment d’argent aux US

Les retraits sur Binance ont augmenté après des rapports « préoccupants » sur l’état de santé financière de l’entreprise, selon CoinDesk. Après la faillite de la plateforme rivale FTX, Binance s’était engagée à publier des preuves de ses fonds, « surcollatéralisés » selon l’entreprise. Cette notion désigne la fourniture d’une garantie dont la valeur est plus que suffisante pour couvrir les pertes potentielles en cas de défaut.

L’audit, réalisé par Mazars, a été publié le 7 décembre et donne plutôt raison à Binance — mais certains doutes subsistent.

Binance dans la tourmente // Source : Canva
Binance dans la tourmente // Source : Canva

Un expert, cité par CoinDesk, critique ainsi le manque de transparence sur la gestion des fonds, le rapport de Mazars ne faisant que confirmer que la présence de collatéraux, et le Wall Street Journal estime que « ses finances restent un mystère ».

Il faut ajouter à ces doutes la publication d’un article de Reuters, le 12 décembre, dans lequel l’agence annonce que la justice américaine songerait à attaquer Binance en justice. Une enquête pour blanchiment d’argent est en cours aux États-Unis contre la plateforme, et selon les sources de Reuters, certains procureurs américains seraient prêts à engager des poursuites contre les dirigeants de Binance, dont son fondateur et président Changpeng Zhao.

Il n’en fallait pas davantage pour que des particuliers et des investisseurs se retirent et repartent avec leurs possessions en crypto. C’est cette fuite qui a été observée par CoinDesk, et qui est pour l’instant équivalent à près d’un milliard de dollars.

Une année traumatisante pour la crypto

2022 restera comme une année marquée par un « bear market » violent et des faillites impressionnantes d’entreprises jugées comme très fiables. On se souvient notamment de la chute de l’écosystème Terra / Luna, qui a entrainé la destruction de plus 50 milliards de dollars, de celle du fonds d’investissement très réputé 3 Arrows Capital, ou encore de l’effondrement de la plateforme de prêt Celsius, qui a déclaré faillite.

À tous ces évènements se rajoute le traumatisme FTX. Celle qui était la deuxième plus grande plateforme d’échange crypto au monde, derrière Binance, a sombré en quelques jours seulement en pleine banqueroute et sans argent.

Après tous ces épisodes, les investisseurs cryptos et les particuliers sont donc plus que fébriles à l’idée d’une nouvelle faillite. Pour l’instant, Binance assure qu’aucun problème n’existe avec les retraits et qu’il n’y a pas de souci de liquidité. L’entreprise disposerait de plus de 60 milliards de dollars de fonds. Mais, alors que les difficultés s’accumulent, si les retraits se poursuivent, cette fuite de capitaux pourrait devenir un véritable problème pour Binance.


Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !