Le 15 septembre, le prix de l’abonnement à Amazon Prime augmentera. S’il n’est pas possible d’y couper, il existe une ruse pour retarder cette hausse de presque un an. Mais tout le monde n’est pas forcément en mesure de l’employer.

Vous digérez mal la hausse du prix d’Amazon Prime ? Vous avez la possibilité de résilier votre abonnement. Mais peut-être est-ce un peu trop radical : Prime offre plusieurs avantages (accès à la SVOD, à de la musique, à la livraison prioritaire, à des jeux vidéo, etc.) dont vous ne pouvez peut-être plus vous passer. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a rien à faire.

Si vous avez actuellement un contrat en cours avec Amazon Prime, sachez que vous pouvez l’annuler à tout moment avant son échéance. Dans ce cas de figure, Amazon annonce rembourser le montant équivalent à la période restante. C’est ce que l’on a pu constater en regardant la marche à suivre pour résilier l’abonnement à Prime. Le montant variera d’un profil à l’autre.

Amazon Prime résiliation remboursement
Si vous vous désabonnez avant l’échéance, Amazon peut rembourser la somme équivalente à la période non utilisée. Mais attention, cette solution n’est pas systématiquement disponible. // Source : Capture d’écran

Résilier et se réabonner à Amazon Prime avant le 15 septembre

Dans notre cas, l’abonnement annuel à 49 euros a été renouvelé à une date récente — le 23 juin 2022. Si on annule maintenant, Amazon dit rembourser un peu plus de 41 euros. Dès lors, il y a une astuce que vous pouvez mettre en œuvre d’ici le 15 septembre, date à laquelle tout nouvel abonnement à Amazon Prime ou tout réabonnement se fera au nouveau tarif.

Cette ruse consiste à annuler l’abonnement avant le 15 septembre pour ensuite se réabonner dans la foulée avec l’offre annuelle qui est encore à 49 euros. Si vous le faites par exemple le 14 septembre 2022, vous serez tranquille pendant un an, jusqu’au 14 septembre 2023. Ce n’est qu’à partir de cette date que vous serez face à la nouvelle grille tarifaire de Prime.

Attention : cette manipulation s’avère relativement limitée. Comme cela a été fait remarquer, l’option du remboursement ne s’affiche que si l’abonnement (ou bien le réabonnement) s’est fait relativement récemment. Cette option n’apparaît de toute évidence plus une fois que l’on passe un certain seuil — qui n’est pas précisé, mais qui est manifestement d’au moins un mois.

Il n’y a pas de stratégie idéale pour tenter cette roublardise. Cela dépendra à la fois de votre contrat — s’il a été pris tôt ou non — et également de votre attachement aux offres de Prime : si vous en avez grand besoin, mieux vaut a priori faire cette manipulation assez près de la date du 15 septembre, pour que la perte des bonus soit la plus brève possible (quelques jours à peine).

Sur sa page d’abonnement, Amazon annonce toujours que son abonnement est de 49 euros par an. Dans son mail envoyé à sa clientèle, la plateforme indique aussi que c’est bien à partir du 15 septembre que son changement tarifaire s’applique. Si vous voulez tenter votre chance, mettez-vous une notification dans votre agenda pour ne pas manquer la date.

(mise à jour pour préciser que la manipulation est relativement restreinte, car elle n’est vraiment bénéfique que pour les personnes s’étant abonnées ou réabonnées relativement tôt)

Source : Montage Numerama

Quel est le service de SVOD fait pour vous ?

Découvrez notre comparateur