A partir de ce lundi 9 août, le pass sanitaire est demandé dans davantage de situations. On fait le point sur les lieux où vous devez vous munir de ce document.

Validée dans l’ensemble par le conseil Constitutionnel, l’extension du pass sanitaire entre dans sa deuxième phase. A partir de ce lundi 9 août, ce document est requis dans davantage de lieux.

Le ministre de la santé, Olivier Véran, a toutefois annoncé quelques assouplissements dans la manière dont cette extension sera menée. Jusqu’à présent, pour qu’un test covid négatif puisse être utilisé en pass sanitaire, il devait dater de moins de 48 heures. Désormais, il sera valide 72 heures.

Des sièges de cinéma // Source : pxhere

Les lieux où le pass est requis à partir du 9 août

Jusqu’à présent, le pass sanitaire était essentiellement requis pour se rendre dans les espaces de loisir et de culture. D’autres catégories d’établissements font cependant leur apparition aujourd’hui, dans la liste de lieux où la présentation d’un pass valide est obligatoire.

  • Cafés
  • Restaurants
  • Centres commerciaux
  • Hôpitaux
  • Maisons de retraite
  • Etablissements médico-sociaux
  • Voyage en avion, en train et en car, dans le cas de trajets de longue distance

Les lieux où le pass continue d’être obligatoire

Depuis le 21 juillet, le pass est requis dans les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Cela continuera d’être le cas à partir du 9 août.

  • Les salles d’auditions, de conférences, de projection, de réunions
  • Les chapiteaux, tentes et structures
  • Les salles de concerts et de spectacles
  • Les cinémas
  • Les festivals
  • Les événements sportifs clos et couverts
  • Les établissements de plein air
  • Les salles de jeux, escape-games, casinos
  • Les lieux de culte lorsqu’ils accueillent des activités culturelles et non cultuelles
  • Les foires et salons
  • Les parcs zoologiques, les parcs d’attractions et les cirques
  • Les musées et salles d’exposition temporaire
  • Les bibliothèques
  • Les fêtes foraines comptant plus de 30 stands ou attractions
  • Les discothèques, clubs et bars dansants.

Quels documents constituent un pass sanitaire valide ?

Trois documents différents peuvent faire office de pass sanitaire :

  • un certificat de vaccination
  • un test covid négatif de moins de 72 heures (et non plus 48 heures comme c’était encore le cas récemment)
  • un certificat de rétablissement du covid

Un changement de discours net sur le pass sanitaire

Il s’agit d’un changement important dans la stratégie sanitaire française. Pendant un moment, le gouvernement a tenu à rassurer les Français, évitant au maximum d’utiliser le mot « obligatoire » pour parler du pass sanitaire.

Le 12 mai dernier, on pouvait lire sur le site officiel du Pass Sanitaire : « En aucun cas, il ne s’agira d’appliquer ce pass à ce qui fait la vie quotidienne des Français. Les grandes surfaces, lieux de travail, les services publics ou encore les restaurants ne seront pas concernés par ce pass. » Désormais, la situation a changé, et les mots aussi : trois mois plus tard, ce paragraphe n’est plus présent sur le site officiel.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo