Le pass sanitaire européen entre en vigueur le 1er juillet 2021. Il s'agit d'un document qui peut être soit un certificat de vaccination, soit un test négatif récent, soit un certificat de rétablissement. Comment l'obtenir ? Peut-on voyager en Europe sans ? Comment l'ajouter dans TousAntiCovid ? Voici toutes les réponses à vos questions.

C’est officiel : le pass sanitaire européen entre en vigueur officiellement le 1er juillet 2021 pour lutter contre le covid. Mais que cela signifie-t-il, exactement ? Les informations officielles au niveau de l’Union européenne ont beau être plutôt claires sur le sujet, il n’est pas forcément évident de s’y retrouver, notamment dans un pays comme la France, où le déconfinement progressif a conduit à une démultiplication des règles, processus et documents en tous genres. Par exemple, une vaccination, une contamination passée par le covid ou un test PCR entraînent des actions différentes pour obtenir (ou non) un pass sanitaire européen.

Numerama fait le point sur ce nouvel outil pour lutter contre la crise sanitaire, compatible avec TousAntiCovid.

Comment télécharger son certificat sanitaire européen en ligne après une vaccination en France ?

Si vous vous faites vacciner contre le covid, après la piqûre, vous obtiendrez un certificat en version papier. Mais il est également possible, si vous l’égarez, de le retrouver en ligne sur le site d’Ameli qui s’appelle attestation-vaccin.ameli.fr.

Vous pouvez ensuite le télécharger : cela vous donne une feuille A4 en format PDF qui ressemble à la capture d’écran ci-dessous. La partie la plus importante est le carré noir, en haut à droite (que nous avons flouté ici, car il s’agit d’une donnée personnelle et il n’est pas raisonnable de la partager en ligne) : c’est un QR Code qui contient votre preuve de vaccination, votre nom, votre âge, le nombre de doses et le vaccin que vous avez reçu.

Il vous est alors possible de l’imprimer en version papier pour le montrer aux personnes compétentes (qui le scanneront), de le télécharger sur votre téléphone en PDF ou bien de l’intégrer à l’app TousAntiCovid, où vous pourrez le retrouver rapidement en cas de besoin. Vous pouvez retrouver plus de détails ici sur comment intégrer votre pass à l’application.

Un certificat européen de vaccination présentant un QR Code // Source : Numerama

Ce certificat européen de vaccination sous forme de QR Code peut être considéré comme un « pass sanitaire européen » (mais rappelons que l’inverse n’est pas nécessairement vrai : un pass sanitaire ne contient pas forcément un certificat de vaccination).

Qu’est-ce que le pass sanitaire européen ?

Pour commencer, il faut reprendre les bases. Un pass sanitaire, malgré son nom trompeur, n’est pas un document unique. Il faut le voir comme une sorte de « pochette » dans laquelle vous pouvez glisser un de ces trois documents :

  • Soit un certificat de vaccination contre le covid sous la forme d’un QR code, avec un des 4 vaccins reconnus par l’UE (BioNTech et Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Janssen) ;
  • Soit un test covid négatif récent ;
  • Soit un certificat de rétablissement du covid (qui montre que vous avez eu le covid il y a moins de 6 mois, et donc que vous disposez probablement encore des anticorps pour vous défendre).

Vous l’avez donc compris : un pass sanitaire européen n’est pas obligatoirement un certificat de vaccination. Il peut s’agir aussi d’un test PCR que vous avez fait il y a moins de 48h (ou 72h en fonction de ce qu’il est demandé pour voyager).

Le pass sanitaire européen est un plan mis en place par l’Union européenne et réfléchi depuis plusieurs mois : il «  a pour objectif de faciliter les voyages au sein de l’Union européenne dans le contexte de la crise sanitaire », selon le site vie-publique.fr. À noter que ce dispositif est gratuit : vous ne devrez jamais payer pour recevoir un exemplaire de votre certificat.

Le pass sanitaire européen est-il obligatoire pour voyager dans d’autres pays ?

En période de pandémie mondiale, certaines appellations peuvent effrayer.  Les choses sont cependant plus simples qu’il n’y parait.

Oui, le pass sanitaire européen sera obligatoire pour voyager, mais il l’était, en fait, déjà depuis un moment. Cela fait des mois que, si vous souhaitez par exemple voyager de la France vers l’Espagne, il vous faut montrer un test PCR négatif récent au départ, puis à nouveau pour repartir. Comme le test fait partie d’un des trois documents qui peuvent constituer un pass sanitaire, il n’y a donc, en pratique, rien qui change — même depuis que la vaccination est très largement accessible sur le territoire français.

La seule évolution concerne en fait les personnes qui sont vaccinées : elles auront potentiellement moins de démarches à faire. Par exemple, à la date du 25 juin 2021, si vous habitez en France et que vous voulez aller en Allemagne, vous devrez faire un test et vous mettre en auto-quarantaine lorsque vous arrivez dans le pays, sauf si vous êtes totalement vacciné ou vaccinée. Dans ce cas, vous êtes exempté. « Les titulaires d’un certificat COVID numérique de l’UE en cours de validité ne devraient en principe pas effectuer de tests ou une quarantaine lors de déplacements à l’intérieur de l’UE », confirme le site du Conseil européen.

Pour être considéré comme « 100 % vacciné », il faut soit avoir reçu deux doses d’un vaccin à deux doses, soit une dose d’un vaccin à une dose, puis encore attendre 15 jours pour que le vaccin atteigne son pic d’efficacité. En France, la vaccination est ouverte à toutes et à tous depuis le 30 mai 2021.

Quels pays sont concernés par le pass sanitaire européen ?

Tous les pays de l’Union européenne sont concernés, plus 4 États en dehors : l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège et la Suisse. La France est donc évidemment concernée.

Si vous souhaitez voyager en dehors de la France, à destination de ces pays, vous pouvez vous rendre sur le site Re-open EU, qui agrège quotidiennement des informations sur les restrictions actuellement en place, en fonction de chaque État, voire de chaque région.

Combien de temps devra-t-on utiliser le pass sanitaire européen ?

Pour l’instant, il a été décidé que le pass sanitaire entre en vigueur pour un an, à compter du 1er juillet 2021.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo