Notre civilisation est-elle unique à l'échelle de la Voie lactée ? Deux astrophysiciens tentent d'estimer combien de civilisations intelligentes et capables de communiquer pourraient exister dans notre galaxie.

Si des civilisations extraterrestres intelligentes capables de communiquer existent dans notre galaxie, combien sont-elles ? Des astrophysiciens ont apporté une nouvelle estimation pour tenter de répondre à cette question. D’après leur étude, parue dans The Astrophysical Journal le 15 juin 2020 (une prépublication est consultable sur arXiv), il pourrait y avoir plus de 30 civilisations intelligentes à travers la Voie lactée.

« L’une des plus anciennes questions que les humains ont posée est de savoir si notre existence — en tant qu’espèce intelligente avancée — est unique », rappellent ces scientifiques. Trouver d’éventuels signaux émis depuis d’autres galaxies étant absolument hors de portée, le questionnement peut déjà être limité à notre propre galaxie, la Voie lactée.

« Inévitablement, le sujet des civilisations extraterrestres intelligentes et communicatives restera entièrement dans le domaine de l’hypothèse jusqu’à ce qu’une détection positive soit faite », ajoutent-ils. Néanmoins, il reste possible de proposer des modèles, pour au moins tenter d’estimer combien de ces civilisations pourraient exister. C’est exactement ce que ces auteurs font.

Le ciel étoilé. // Source : Pxhere/Maxime Raynal (photo recadrée)

36 civilisations communicantes

« Il devrait y avoir un minimum de 36 civilisations communicantes dans la galaxie aujourd’hui, en supposant que la durée de vie moyenne de ces civilisations est de 100 ans », affirment les astrophysiciens. Dans cette hypothèse, la plus proche de ces civilisations serait située à une distance de 17 000 années-lumière : impossible d’espérer communiquer ou détecter des signaux qu’elle nous enverrait, dans l’état actuel de nos technologies.

Pour obtenir cette estimation, les chercheurs posent quelques restrictions. L’une d’elles est que « la vie sur d’autres planètes dans la galaxie se développe de manière globalement similaire à la vie sur Terre en terme d’échelles de temps », écrivent-ils (soit 5 milliards d’années).

Un moyen d’explorer la longévité de notre propre civilisation

Dans le scénario le plus strict exploré dans cette étude, le nombre minimum de civilisations extraterrestres intelligentes serait réduit à 8. La civilisation la plus proche de nous serait située à une distance maximale de 50 000 années-lumière : il faudrait 6 300 ans au projet SETI (« Search for Extra-Terrestrial Intelligence ») pour la détecter. « Il est clair que la durée de vie d’une civilisation communicante est l’aspect-clé de ce problème, et des durées de vies très longues sont nécessaires », soulignent les scientifiques.

À travers ces estimations, c’est finalement notre propre civilisation que les astrophysiciens interrogent. « La recherche d’une vie intelligente est donc un moyen scientifique et probabiliste de déterminer combien de temps durera la civilisation sur Terre, ou les méthodes par lesquelles la vie se développe », écrivent-ils. Si nous venions à découvrir que la vie intelligente existe couramment dans la Voie lactée, cela pourrait être un signe que notre propre civilisation pourrait exister très longtemps. Et si nous ne trouvons rien, cela pourrait au contraire être un mauvais signe pour l’existence à long terme de notre propre civilisation…

Partager sur les réseaux sociaux