En cas de canicule ou de forte chaleur, il est primordial de bien s’hydrater en buvant suffisamment d’eau. Mais, est-il possible de boire « trop » d’eau ? Que se passe-t-il dans le corps si cela arrive ?

💡 La réponse en une phrase : Quand on boit trop d’eau, soit plus de 5 litres par jour, le risque est de se trouver en surhydratation, pouvant aller jusqu’à l’intoxication à l’eau (mais il s’agit d’une très grande quantité, peu commune).

Face à la canicule extrême en France, qui sévit depuis le 17 août 2023, il n’y a d’autre choix que d’adopter des conseils concrets pour survivre à la chaleur : aérer au bon moment, rafraichir l’air ou le ventiler, ainsi qu’adapter son alimentation à la chaleur. Une des recommandations les plus évidentes est de boire en quantité suffisante, et pas n’importe quelle boisson. Sans surprise, il faut boire de l’eau.

« Hydratez-vous le plus souvent possible », préconise même le gouvernement, notamment auprès des sportifs. Mais, quelle quantité d’eau faut-il boire pendant une canicule ? N’existe-t-il pas un risque de boire trop d’eau ? Si l’on boit trop d’eau, que se passe-t-il dans le corps ?

Combien de litres d’eau faut-il boire par jour ?

On conseille généralement de boire entre 1,3 et 2 litres d’eau par jour. Durant une journée, le corps perd en moyenne 2,6 litres d’eau : il faut donc compenser par l’eau (et l’alimentation, qui permet de compenser le reste).

Par temps caniculaire, il est recommandé de boire davantage que d’habitude, entre 1,5 et 2 litres d’eau par jour. À titre de repère, 1,5 litre correspond à 8 verres d’eau environ.

Ne pas boire assez n'est pas bon pour l'organisme ; boire trop l'est aussi. // Source : Canva
Ne pas boire assez n’est pas bon pour l’organisme ; boire trop, non plus. // Source : Canva

À partir de combien de litres d’eau par jour est-ce trop ?

Par contre, « il est fortement déconseillé de boire plus de 5 litres d’eau par jour, car une grande quantité d’eau risque de diluer les constantes sanguines », selon le Centre d’information sur l’eau (C.I.eau).

Quelles sont les conséquences pour le corps si l’on boit beaucoup trop d’eau ? D’après le C.I.eau, voici les risques possibles.

Les insomnies

La canicule peut perturber le sommeil ; boire de l’eau en excès le peut également. Habituellement, le cerveau produit une hormone (la vasopressine) durant le sommeil pour permettre au corps de dormir sans se réveiller dans la nuit en ayant envie d’aller aux toilettes.

« Si l’on boit trop avant de se coucher, cela perturbe cet équilibre et empêche la sécrétion de cette hormone », explique le Centre d’information sur l’eau.

Il reste très important de veiller à boire suffisamment s’il fait chaud, mais attention à l’excès.

La transpiration excessive

Absorber trop d’eau peut conduire à transpirer de façon excessive. On parle d’hyperhidrose, ou hypersudation.

En temps normal, le corps transpire en produisant environ 0,5 litre de sueur par jour. Transpirer est essentiel pour maintenir la température corporelle à 37° C, en refroidissant l’organisme. « Une transpiration excessive entraîne des besoins en eau élevés et l’individu touché entre alors dans un cercle vicieux », souligne le C.I.eau. Il est alors conseillé de consulter un médecin pour retrouver son équilibre hydrique.

Le coma hydrique

Moins connu que le coma éthylique, provoqué par une consommation d’alcool trop rapide et en trop grande quantité, le coma hydrique existe bien. « Si vous buvez plus de 5 litres d’eau par jour, vous mettez votre organisme en danger en déséquilibrant l’équilibre du sodium dans le corps », résume le Centre d’information sur l’eau.

Quand l’organisme possède trop de liquide, soit parce qu’il fait de la rétention d’eau ou parce qu’il n’arrive plus à éliminer l’eau en excès, il est en surhydratation ou hyper-hydratation. La quantité d’eau consommée est plus importante que la capacité du corps à l’éliminer.

Les reins ne parviennent plus à drainer l’eau assez vite. Cela a deux conséquences : une dilution du sang et la baisse de sa concentration en sel. Boire trop d’eau affecte les électrolytes, des minéraux dissous dans le sang, comme le sodium par exemple. Ces électrolytes doivent être équilibrés pour que le corps soit en bonne santé. Boire de l’eau en excès peut déséquilibrer les niveaux d’électrolytes dans l’organisme.

Or, lorsque le sang est trop dilué et trop peu concentré en sel, les cellules se gonflent. Y compris les cellules du cerveau, ce qui fait augmenter la pression dans le crâne. « L’individu commence à avoir des maux de tête pouvant aller jusqu’à l’intoxication à l’eau potentiellement mortelle », prévient le C.I.eau.

Rappelons toutefois, que lors d’une canicule, le risque le plus probable est celui de la déshydratation. Pensez donc à bien vous hydrater, tout au long de la journée, sans attendre d’avoir soif pour boire, sans excès.


Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !