Le fiasco continue pour Battlefield 2042, qui fait face à une fuite massive des joueuses et des joueurs. Pour Electronic Arts, rectifier le tir s’annonce très compromis.

Mon beau-frère a (déjà) arrêté de jouer à Battlefield 2042, me confiait-il ce week-end à l’occasion d’une visite. Comme beaucoup d’autres, il espérait énormément du dernier jeu de tir en ligne d’Electronic Arts, disponible depuis novembre 2021. Mais, à l’instar de tant d’autres, il a vite lâché l’affaire en raison de l’état dans lequel le jeu se trouve — malgré des promesses immenses.

Un petit tour sur le site SteamCharts prouve à quel point Battlefield 2042 n’intéresse plus grand monde en janvier 2022, deux mois seulement après son lancement. Après avoir connu un pic de joueurs important en novembre (plus de 100 000 utilisatrices et utilisateurs connectés en même temps), le FPS a plongé dans l’anonymat. Ces 30 derniers jours, en moyenne (à la date du 17 janvier), il n’a pas su réunir plus de 13 000 personnes simultanément. La chute n’en est que plus dure, sachant que Battlefield V, son prédécesseur, se maintient aux alentours des 10 000 aficionados.

Battlefield 2042
Source : EA

Battlefield 2042 va devenir un boulet pour Electronic Arts

Le désintérêt pour Battlefield 2042 est immense et peut s’expliquer par les nombreux bugs qui continuent d’écœurer les joueuses et les joueurs. « Jamais vu un jeu aussi mal fini », s’étonne encore LudoR1200 dans son avis Steam partagé le 16 janvier. Sur la plateforme de Valve, le blockbuster empile les évaluations « plutôt négatives » sur un échantillon de près de 90 000 retours. Sur Metacritic, il doit composer avec une note de 2,1 sur 10. 

Toutes ces critiques et ces déceptions ont carrément poussé Steam à outrepasser ses règles en matière de remboursement, comme le prouve un témoignage de remerciements partagé sur Reddit le 9 janvier. Ainsi, un joueur a pu récupérer son argent alors qu’il ne répondait plus aux critères (« L’offre de remboursement Steam s’applique aux jeux et logiciels du magasin Steam achetés dans les 14 jours et avec moins de 2 heures d’utilisation », stipule la politique en place). Ce genre d’exception a déjà été observée par le passé, par exemple pour Cyberpunk 2077.

Même les sites qui proposent des outils de triche ne veulent plus soutenir Battlefield 2042 — une indication que la désertion est plus que réelle. « Nous allons retirer les outils de triche de Battlefield 2042. Tous les abonnements en cours fonctionneront normalement, mais on ne pourra plus souscrire (…). Les raisons derrière cette décision sont liées aux performances du jeu qui affectent la triche et au fait que le jeu est en train de mourir », lit-on dans une capture d’écran de ce tweet partagé le 13 janvier.

Electronic Arts et Dice ont vite réagi face aux avis très négatifs, promettant plusieurs mises à jour chargées de corriger la situation. Mais tout porte à croire que le mal est déjà fait et que l’impatience ambiante a déjà coûté son statut d’incontournable à Battlefield 2042. Pour l’éditeur américain, le FPS pourrait vite devenir un boulet, comme ce fut le cas pour Anthem il y a quelques années.