Une affiche alliant pop culture et santé rappelle que la vaccination été déjà un enjeu de santé public dans les années 1970.

La vaccination contre le covid a fait l’objet de vives polémiques, en particulier car toute une caste politique a misé sur l’anxiété ambiante pour attiser les craintes et fédérer autour de leurs idées. C’est ainsi que la rhétorique dite « antivax », un discours politique visant à désinformer sur les vaccins pour dissuader de leur usage, s’est développée plus que jamais pendant la pandémie.

Mais ces discours politiques avaient tendance à oublier que, factuellement, la vaccination a une utilité prouvée depuis le XXe siècle.

En ce sens, l’acteur Mark Hamil, connu pour le rôle de Luke Skywalker dans Star Wars, a relayé ce 8 novembre 2021 un étonnant poster.

On y voit les droïdes R2-D2 et C3PO. Le texte : «  Parents de la planète Terre, votre enfant est-il immunisé ? Vérifiez que c’est le cas, appelez votre médecin ou département de santé aujourd’hui. Et que la force soit avec vous. » Mark Hamill, de son côté, se fend d’un « Il y a bien longtemps, avant que la science ne soit politisée » (notons toutefois que les discours politiques antivax existaient toutefois déjà à l’époque, mais étaient bien moins prégnants).

Une affiche officielle de 1978

L’utilité des vaccins est prouvée depuis des décennies

L’affiche partagée sur Twitter est authentique. En fouillant dans les affres d’Internet, Numerama a retrouvé l’affiche dans la base de donnée du National Institutes of Health, département américain de la recherche médicale. Le poster a été imprimé et diffusé en 1977 par le CDC, le centre de contrôle des maladies.

Avant d’être repartagée par Mark Hamill, cette affiche a été ressortie par le Dr Tara Smith car, alors que le vaccin contre le covid vient d’être autorisé aux États-Unis pour les enfants de plus de 5 ans, le pays connaît une vague « anti-vax » d’opposition à la vaccination des enfants. Mais comme le rappelle cette affiche, la vaccination des enfants existe depuis plusieurs décennies pour protéger leur santé.

Pour rappel, le vaccin contre la rougeole par exemple sauve des milliers de vie. Depuis que l’OMS a relevé une baisse du taux de vaccination contre cette maladie dans le monde, entre 2016 et 2019, les décès ont réaugmenté de 50 %. Il est donc nécessaire de rappeler que les craintes envers les vaccins, ravivées pendant la pandémie, sont globalement infondées et que cette pratique médicale est plus salvatrice qu’autre chose au quotidien en immunisant contre de graves maladies. Comme on le savait déjà en 1977.

Du côté de Star Wars, ce n’est pas la première fois que la franchise est impliquée dans des discussions sur la vaccination : l’actrice Gina Carano a été renvoyée de The Mandalorian pour son discours complotiste, dont une part reposait sur des idées anti-vaccins.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo