Nvidia va rendre le ray-tracing et le DLSS compatibles avec l’architecture ARM. Derrière ce vocabulaire quelque peu cryptique se cache en fait une bonne nouvelle pour le monde du jeu vidéo, notamment sur mobile.

Le 19 juin 2021, lors du tout premier jour de la Game Developers Conference, Nvidia a présenté une nouveauté qui devrait ravir les joueurs et joueuses de tout bord. Le fabricant de cartes graphiques a annoncé que ses deux technologies phares que sont le ray-tracing et le DLSS sont désormais compatibles avec la plateforme ARM.

Pourquoi c’est important ?

Pour comprendre pourquoi la nouvelle est réjouissante, il est nécessaire de revenir un instant sur le fonctionnement des technologies Nvidia et sur ce qu’est la plateforme ARM. Le ray-tracing comme le DLSS sont deux outils développés par Nvidia qui ont pour but d’améliorer les graphismes des jeux vidéos. Le premier permet une meilleure gestion de la lumière et le deuxième d’améliorer la qualité de l’image. La plateforme ARM quant à elle est une nouvelle architecture informatique employée par nos smartphones, nos tablettes, les nouveaux ordinateurs d’Apple et quelques ordinateurs Windows.

Illustration DLSS
Le DLSS permet d’améliorer la qualité d’une image sans faire trop travailler la carte graphique // Source : Nvidia

En rendant ses technologies disponibles sur les appareils ARM, Nvidia va donc permettre aux ordinateurs de nouvelle génération de profiter de meilleurs graphismes. L’idée de l’entreprise est de montrer comment ces appareils « plus économe en énergie » peuvent aussi profiter de « graphismes de pointe ». Mais au-delà des PC, cette annonce est aussi réjouissante pour les joueurs et joueuses mobiles.

De possibles améliorations pour le jeu mobile

L’architecture ARM, en plus d’arriver sur les nouveaux ordinateurs, est celle que l’on retrouve partout dans nos appareils mobiles. Les smartphones Android comme iOS sont basés sur cette plateforme, tout comme la plupart des tablettes du marché. En rendant compatibles ses technologies avec cette nouvelle architecture système, Nvidia se donne les moyens d’améliorer significativement l’expérience de jeu sur mobile. Une telle innovation permettrait de rendre les jeux sur smartphone plus beaux, plus immersifs et plus réalistes.

Pour le moment, l’entreprise n’a montré que des démos de jeu sur PC. Il y a cependant fort à parier que ces améliorations arriveront rapidement sur mobile aussi, puisque les deux systèmes se ressemblent plus que jamais. On peut d’ailleurs voir un clin d’œil discret au monde du mobile dans l’annonce de Nvidia. L’entreprise se félicite en effet que ses technologies arrivent sur l’architecture système « la plus utilisée au monde ». ARM n’étant pas encore l’architecture système majoritaire sur ordinateur, l’entreprise fait surement référence aux smartphones et aux tablettes ici.

Des ajustements seront nécessaires

Cela ne signifie pas pour autant que tous les jeux sur smartphone profiteront de graphismes époustouflants avec un simple claquement de doigts. Il faudra d’abord que les équipes de développement s’emparent de l’outil et que le matériel suive. Le ray-tracing exige une certaine puissance que les smartphones actuels ne peuvent pas forcément offrir. En revanche, le DLSS est une technologie plus polyvalente et moins gourmande en ressource qui pourrait plus facilement s’accommoder des contraintes du monde mobile.

La technologie a certes besoin de puces dédiées, mais des processeurs comme le Apple Silicon M1, qui équipe le dernier iPad Pro, embarquent des composants similaires à ceux exigés par Nvidia pour le bon fonctionnement de cette technologie. L’espoir est donc permis.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo