Le jeu en ligne Destruction AllStars, exclusif sur PS5, est en sérieux manque de joueurs. Au point que le studio est obligé d'ajouter des bots pour que les parties se lancent plus rapidement.

Destruction AllStars fait partie des rares jeux exclusifs à la PlayStation 5. Mais, visiblement, ce statut n’est pas suffisant pour lui garantir un succès auprès des rares propriétaires de la console. Dans un sujet publié le 28 mai sur Reddit, le studio Lucid Games a fait un point sur l’avenir du jeu en ligne, qui recevra prochainement une mise à jour qui intégrera des… bots — soit des participants virtuels, contrôlés par le jeu.

Destruction AllStars fait s’affronter jusqu’à seize joueurs en ligne, dans des matches à bord de véhicules blindés et/ou armés. Si Lucid Games est dans l’obligation d’ajouter des bots, c’est que l’affluence est loin de remplir les serveurs. « Nous voulons nous assurer que les parties soient remplies avec un nombre maximum de vrais joueurs, mais quand il manque X joueurs pendant la recherche d’une partie, des bots animés par l’intelligence artificielle prendront les places vacantes  », explique le studio. Seul le mode Blitz, considéré comme le plus compétitif, sera exempté de cette évolution. 

Destruction AllStars // Source : Lucid Games

Pas assez de joueurs… ou pas assez de PS5

Au moins Lucid Games semble assumer que son jeu observe des périodes creuses et des moments de pics (entre 18h et minuit la semaine, entre 16h et 3h du matin le lendemain le week-end — heure française). Il n’empêche, ce n’est pas une très bonne nouvelle pour un titre qui est sorti en février — d’abord pour les membres PlayStation Plus (il a été offert jusqu’en avril). Le manque de popularité est d’autant plus étonnant que Destruction AllStars a lancé sa première saison au début du mois de mai (nouveau personnage, nouvelles récompenses). Cette initiative, très utilisée dans les jeux orientés multijoueur, aurait dû attirer les joueuses et les joueurs.

Si Sony pensait que Destruction AllStars décollerait, vite en raison de son statut d’exclusivité PS5, force est de reconnaître que c’est loin d’être le cas. Le jeu paie sans doute son manque de contenu au lancement, malgré un prix qui a vite été ramené sous la barre des 20 euros (Sony voulait initialement le commercialiser à 79,99 euros, passées les semaines de gratuité prévues dans le cadre du PlayStation Plus). Il a également connu un problème à sa sortie, lié au chat vocal activé par défaut.

Peut-être que Destruction AllStars pâtit aussi du fait qu’il est actuellement difficile — pour ne pas dire impossible — de se procurer une PlayStation 5. Avec plus de consoles vendues, le titre de Lucid Games bénéficierait assurément d’une meilleure exposition, quand bien même il n’est pas certain que cela suffirait à le sauver de l’oubli.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo