Returnal est un jeu assez exigeant. Notre guide prodigue quelques conseils pour mieux s'en sortir dans cette exclusivité PS5.

Avec ses mécaniques qui amènent à enchaîner les échecs avant de triompher (au prix, parfois, de beaucoup de sacrifices), Returnal est un vrai défi. Pour certains, un défi insurmontable même. La nouvelle exclusivité PlayStation 5, disponible à compter du 30 avril 2021, n’est clairement pas le titre le plus accessible du catalogue de la console mais l’aventure proposée est très plaisante, une fois que tout est bien assimilé. Voilà pourquoi nous avons décidé d’écrire un guide de Returnal, et de fournir quelques coups de pouce. Bien entendu, il ne vous empêchera pas de mourir beaucoup.

Trouver une nouvelle arme dans Returnal // Source : Capture PS5

Accepter les échecs

Returnal se définit comme un rogue-lite, soit un jeu qui se base sur des échecs répétés pour comprendre toutes les mécaniques, et avancer plus sereinement par la suite. Ce genre s’appuie par ailleurs sur des niveaux générés de manière aléatoire (même si on finit par reconnaître les différentes portions). Par conséquent, il ne faut pas s’étonner de mourir souvent dans Returnal, même si — on vous l’accorde — il est parfois décourageant, de tout perdre, ou presque, à cause d’une petite erreur.

Apprendre à maîtriser la recharge

Dans sa quête sur la planète Atropos, l’héroïne Selene ne s’embarrasse pas avec la problématique des munitions. Toutes les armes qu’elle ramasse finissent par se recharger toutes seules. Il y a néanmoins un moyen d’influencer la rapidité de la recharge. Quand on est à court de balles, une jauge apparaît à l’écran. Il faut alors appuyer sur la touche de tir au bon moment pour faire le plein, et être en mesure de riposter plus vite. C’est un élément essentiel à maîtriser puisqu’il permet de conserver le rythme des combats. En revanche, si on appuie trop tôt ou trop tard, l’arme s’enraye. On devient alors plus vulnérable pendant de précieuses secondes.

Les fameux parasites de Returnal // Source : Capture PS5

Ne jamais rester immobile

Returnal mise sur un gameplay hyper nerveux pour procurer des sensations vertigineuses. Cela sous-entend une contrainte pour la joueuse ou le joueur : bouger, tout le temps. À l’instar d’un Doom Eternal, rester immobile signifie généralement une mort assurée. Dans Returnal, les ennemis envoient constamment des projectiles dans notre direction — plusieurs dizaines dans certains cas. Pour s’en sortir, l’astuce consiste à ne pas s’arrêter, à esquiver au bon moment avec la touche dédiée et à ne jamais baisser sa garde.

C’est d’autant plus important qu’enchaîner les ennemis sans se faire toucher octroie des bonus non négligeables en combat (une mécanique baptisée adrénaline, répartie sur cinq niveaux). Le gameplay demande un peu de doigté, mais on finit par y arriver avec un peu d’entraînement.

Comprendre la carte

L’exclusivité PlayStation 5 récompense l’exploration des niveaux. Si on peut débloquer des raccourcis pour retrouver son chemin plus vite, il est préférable de passer un peu de temps à débusquer toutes les ressources susceptibles de se faciliter la vie. Concrètement, on peut ramasser des éléments pour améliorer sa barre de vie, ou des reliques qui donnent accès à des compétences — plus ou moins utiles.

Par chance, Returnal fournit une carte très claire de ce qu’on peut récupérer en fouillant les environnements. Les développeurs ont imaginé une interface pensée pour aiguiller au mieux les joueuses et les joueurs, avec des symboles et des codes couleur (exemple : les points verts renvoient à des améliorations de vie). Elle permet d’identifier au mieux ce que chaque boucle a à offrir, et on pourra ainsi s’éviter bien des déconvenues (les arènes particulièrement difficiles).

Mesurer les risques

Durant ses pérégrinations, Selene a la possibilité d’ouvrir des coffres nocifs et d’accepter d’être infectée par des parasites. Dans les deux cas, il est question d’un bonus et d’un éventuel malus. Avec ces deux éléments, dont on peut se passer pour voir le bout de l’aventure, l’idée consiste à mesurer les risques par rapport aux avantages fournis. Et comme Returnal est une expérience à l’équilibre parfois discutable, on conseillera de ne pas trop s’embêter avec les éléments maudits, susceptibles d’occasionner un dysfonctionnement de l’armure. On peut très bien s’en sortir en ne prenant absolument aucun risque — on a fait le test.

Le Saint Graal // Source : Capture PS5

Miser sur l’arme Électrobaliseur et les équipements sangsue

Selene ne peut porter qu’une seule arme à la fois mais, au fur et à mesure de ses découvertes, son arsenal s’étoffe. Si on devait n’en choisir qu’une, on opterait sans aucun souci pour l’Électrobaliseur. Ce fusil lance des pylônes qui s’accrochent aux décors et aux ennemis afin de créer des pièges électriques, qui font des dégâts sur la durée. Il s’agit d’une arme qui autorise le repli en permettant d’attaquer en hors-champ. On couplera volontiers l’Électrobaliseur à un équipement de sangsue, lequel permettra de récupérer de la vie et d’opter pour une stratégie un peu plus défensive (et sûre).

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo