Insomniac Games a décidé de modéliser un nouveau Peter Parker pour la version PS5 de Marvel's Spider-Man. Le hic ? Il fait trop jeune.

On comprend un peu mieux pourquoi Sony a décidé de faire repayer le portage PS5 de Marvel’s Spider-Man, alors que les propriétaires PS4 espéraient sans doute une mise à niveau gratuite. Dans un billet de blog publié le 30 septembre, on apprend qu’Insomniac Games a pris l’étrange décision de modéliser un nouveau Peter Parker. Cela n’échappera à personne, il ressemble un peu plus à… Tom Holland — celui qui incarne Spider-Man dans le Marvel Cinematic Universe.

« Pour offrir aux joueurs des jeux Marvel’s Spider-Man de nouvelle génération la meilleure expérience possible, nous avons choisi un nouveau visage pour incarner Peter Parker », justifie le studio. Plus concrètement, il paraîtrait que les nouveaux traits du personnage s’accorderaient mieux avec la capture faciale réalisée par l’acteur Yuri Lowenthal. Sur Twitter, les réactions sont très mitigées et parfois très drôles. 

Un nouveau Peter Parker dans Marvel’s Spider-Man sur PS5

Il est vrai que le design des personnages de Marvel’s Spider-Man n’est pas le plus inspiré qui soit. Mais celui de Peter Parker était loin d’être le plus problématique du casting. Le souci avec cette nouvelle version ? Elle n’est pas du tout adaptée à l’intrigue articulée autour d’un Peter Parker âgé de 23 ans. Dans la déclinaison PS5 de Marvel’s Spider-Man, il fait beaucoup plus jeune et ressemble davantage à un lycéen. La crédibilité baisse d’un cran, sachant que la fibre adolescente est normalement à aller chercher du côté de Miles Morales. En revanche, on peut reconnaître une qualité à ce Peter Parker flambant neuf : la modélisation est bien plus convaincante.

En retravaillant le design du héros, Insomniac Games prouve qu’il ne s’est pas contenté d’un simple portage « bête et méchant ». En plus de ce nouveau Peter Parker, on peut lister les améliorations suivantes :

  • mode Performance avec un framerate à 60 fps (fluidité accrue),
  • ray tracing (pour les ombres et les reflets),
  • effets météorologiques retravaillés,
  • relooking majeur du casting (« nuances plus réalistes pour la peau, les yeux et les dents, mais aussi des cheveux modélisés individuellement »),
  • temps de chargement quasi-instantané,
  • son spatial 3D,
  • prise en charge des fonctionnalités de la manette DualSense (retour haptique en tête).

À l’arrivée, Marvel’s Spider-Man : Remastered a des arguments pour convaincre certains fans de recommencer l’aventure sur PS5 — même s’ils ne pourront pas transférer leurs sauvegardes. Cette nouvelle version sera disponible dans Marvel’s Spider-Man : Miles Morales Édition Ultimate, facturé 79,99 euros, au lancement de la console.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo