En attendant The Witcher 4, une filiale de CD Projekt Red annonce l'arrivée prochaine d'un jeu en réalité augmentée sur smartphone Android et iOS. Son nom : The Witcher Monster Slayer. Un test débute en Nouvelle-Zélande.

Voilà quatre ans que Pokémon Go est sorti. Si le phénoménal succès rencontré par le jeu vidéo en réalité augmentée sur mobile est retombé depuis, il pousse néanmoins toujours des studios à tenter leur chance pour surfer la vague. On l’a vu par exemple en 2019 avec la sortie de Harry Potter : Wizards Unite. On le voit aujourd’hui avec The Witcher : Monster Slayer, annoncé par CD Projekt Red le 26 août 2020.

Pour le dire vite, ce nouveau jeu vidéo en réalité augmentée — dont la date de sortie n’est pas encore communiquée — est l’équivalent de Pokémon Go sur les terres du sorceleur : le but est de parcourir le même monde que Geralt de Riv, le protagoniste des romans écrits par l’auteur polonais Andrzej Sapkowski, et de terrasser toutes sortes d’horreurs qui peuplent marécages, bois et montagnes isolées.

Si l’on ne sait pas encore à quel moment l’on pourra traquer des monstres, le jeu se trouve de toute évidence à un stade plutôt avancé : le 31 août, un test a été annoncé en Nouvelle-Zélande pour les personnes volontaires détenant un iPhone. Il n’est pas précisé s’il est prévu d’élargir la disponibilité de ce prototype à d’autres pays ou bien aux individus ayant un smartphone sous Android.

Quelques écrans présentant l’interface de The Witcher Monster Slayer sur mobile.

The Witcher à la sauce Pokémon Go

Il est à noter que le jeu n’est pas développé directement par CD Project Red (le studio polonais a bien annoncé qu’il plancherait sur un autre jeu vidéo consacré à The Witcher, après Cyberpunk 2077, mais sans entrer dans les détails  : peut-être s’agira-t-il de The Witcher 4 ?), mais par une structure spécifique liée à l’entreprise : Spokko. Autrefois indépendante, elle a été acquise en 2018 par le studio polonais.

Un site dédié est mis en place, avec quelques captures d’écran donnant une petite idée du système de jeu : sur une carte virtuelle représentant les environs du joueur, mais adaptée à l’ambiance de The Witcher, différents monstres apparaitront. Il faudra alors les vaincre pour compléter une sorte de tableau de chasse. Les créatures auront divers niveaux de rareté et de difficulté, jusqu’au rang légendaire.

Combattez, récupérez des trophées, commercez.

Manifestement, The Witcher : Monster Slayer proposera un système d’interaction entre les joueurs, et peut-être de coopération en fonction des défis à accomplir et des ennemis à combattre. Les visuels suggèrent que le système de combat nécessitera de parer les attaques de l’ennemi au bon moment, et de porter les siennes dès qu’une ouverture se fera dans la garde adverse.

Selon Spokko, les conditions météorologiques et l’heure de la journée auront une influence sur le type de monstres qui seront dans les parages — et peut-être aussi selon l’endroit où vous vous trouvez. Celles et ceux qui ont joué à The Witcher 3 par exemple se souviennent que les spectres de midi et de minuit apparaissaient par exemple… à midi et à minuit. Et que d’autres créatures, comme les guenaudes aquatiques, étaient plus dangereuses lors d’une averse.

(mise à jour du sujet avec l’annonce d’un test en Nouvelle-Zélande)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo