Des rumeurs insistantes font état de la commercialisation d'une PS5 Pro, qui pourrait accompagner la PS5 au lancement. Une stratégie qui serait étrange de la part de Sony.

La semaine dernière, Microsoft a mis un chiffre sur sa Xbox Series X : sa future console aura une puissance de 12 teraflops. On n’a pas l’habitude de voir une telle caractéristique technique être explicitement mise en avant par un constructeur très tôt dans la communication. Elle semble indiquer la confiance qui anime Microsoft à l’aube de la prochaine génération de consoles. Et cela pourrait expliquer pourquoi on parle déjà d’une PlayStation 5 Pro, sachant que la PS5 normale serait supposément moins puissante que sa rivale.

L’indiscrétion la plus récente est signée par le dénommé VFXVeteran, qui bénéficie du macaron ‘Professionnel de l’industrie’ dans les forums NeoGAF. « J’ai entendu parler de deux consoles par entreprise », lance-t-il dans un message publié le mardi 25 février. Sony va lancer deux modèles PlayStation. La PS5 de base aura une puissance de 9 teraflops. Il y en aura une autre pour rivaliser avec la Xbox Series X. » Selon lui, les deux PS5 seraient disponibles en même temps. Ses propos corroborent des bruits de couloir qui datent de septembre dernier, en provenance d’un journaliste japonais réputé fiable dans ses prédictions. 

La PS5 arrive // Source : Sony

Sortir une PS5 Pro aussi tôt : un aveu de faiblesse pour Sony ?

Microsoft a déjà évoqué l’idée d’une gamme pour la future génération Xbox, comme c’est déjà le cas avec la One à l’heure actuelle. À terme, il y aura au moins une autre console, sans doute moins puissante. La stratégie semble inverse du côté de Sony, qui a commencé par officialiser la PlayStation 5 normale mais pourrait bien surprendre tout le monde avec une déclinaison mieux lotie. Le timing pose néanmoins question : si la PS5 est effectivement moins puissante que la Xbox Series X, alors cette PS5 Pro apparaîtrait comme un aveu de faiblesse (car elle sortirait en même temps). Elle symboliserait cette nécessité absolue de rivaliser avec le produit d’en face, qu’importe le risque de cannibalisation et la confusion dans la tête des utilisateurs.

Car qui achèterait une PS5 normale si une PS5 Pro était disponible au même moment ? Cette question trouvera sa réponse dans l’écart de prix et il faudrait 200 euros/dollars de différence pour que chaque console trouve son public. Comme il se murmure que Sony a du mal à maîtriser les coûts de fabrication de la PS5, on peut s’attendre à une PS5 Pro vraiment très, très chère. Néanmoins, on ne pourra juger des tarifs qu’en connaissant celui de la Xbox Series X. La bataille commerciale sera très intéressante à suivre, surtout si les approches s’avèrent différentes.

Bien évidemment, l’existence même d’une PS5 Pro n’aurait rien d’illogique. Après tout, la PS4 Pro a été plutôt bien accueillie — mais trois ans après la commercialisation de la première version. Il serait temps que Sony sorte de son silence et il est de son devoir de leader de rassurer les joueurs sur le futur de la marque PlayStation. Heureusement qu’il y a toujours son catalogue de jeux exclusifs de qualité pour être confiant.

Partager sur les réseaux sociaux