Le catalogue Apple Arcade au lancement du service est exemplaire. Il y en a pour tous les goûts et de très nombreux titres sont de très grande qualité, aussi bien visuellement que pour leurs innovation côté gameplay.

Après quelques jours d’accessibilité pour les bêta testeurs d’iOS 13, le service de jeu vidéo par abonnement Apple Arcade sort aujourd’hui pour toutes et tous. Et alors que les présentations nous refroidissaient, après tant d’heures passées sur les titres en si peu de jours, nous ne pouvons que reconnaître notre erreur : Apple Arcade regorge de pépites vidéoludiques, dont la plupart sont des exclusivités. Le service, lancé à 4,99 € par mois avec un mois d’essai gratuit est imbattable au regard de la qualité des titres proposés.

Problème : aujourd’hui, Apple Arcade sort avec un line up conséquent — près de 100 jeux qui n’ont pas encore été testés par la presse et les joueurs — et la présentation du service est un poil brouillon. Vous trouverez sur la page d’accueil des tas de titres qui n’ont rien à voir les uns avec les autres et vous pourriez passer très facilement à côté des bijoux enfouis dans ce catalogue.

Pour vous aider à bien commencer votre mois d’essai, voici les 5 jeux que nous vous recommandons d’essayer à tout prix.

Sayonara Wild Hearts

Le studio suédois Simogo est de nouveau à l’œuvre avec un jeu complètement en marge de ce qu’il a déjà produit. Et la surprise est d’autant plus agréable que le jeu est brillant. Sur des rythmes pop très doux, vous contrôlez une jeune femme qui a projeté son esprit dans les astres. Le jeu va alors enchaîner de petits clips qui formeront une histoire onirique dans lequel le gameplay change du tout au tout : runner, jeu de combat rythmé, shooter… chaque titre nous amène des surprises et du jamais vu niveau gameplay. Très permissif pour progresser, il va falloir s’accrocher pour finir tous les niveaux avec une médaille d’or.

Pour ne rien gâcher, le jeu est sublime avec ses graphismes low poly mêlant les teintes saturées et la musique est parfaitement composée et utilisée. Bref, foncez.

Mini Motorways

Vous avez aimé le jeu de gestion Mini Metro qui vous mettait aux commandes d’un planificateur de transports publics ? Vous adorerez Mini Motorways : c’est la même chose, mais avec des autoroutes. Vous devrez faire en sorte que tout s’harmonise afin que votre partie ne ressemble pas au périphérique parisien en heure de pointe. L’interface mobile est très adaptée au gameplay et Mini Motorways parvient à être relaxant quand tout se passe bien. Et, bien entendu, si vous avez un kink pour l’organisation de flux.

Skate City

Qui n’a jamais galéré à rentrer des figures complexes sur les jeux Tony Hawk nous jette le premier iPhone 11 Pro Max (aïe). Contrairement à tous les titres qui ont essayé de se proclamer jeu de skate, Skate City s’en sort admirablement bien côté gameplay et propose, sur un écran tactile, une expérience ludique dès les premières secondes, grâce à un gameplay qui suit . Cela semble être une constante sur les jeux Apple Arcade : le photoréalisme risqué sur smartphone laisse la place à des graphismes modernes et élégants, mais low poly et très dessinés. On adore.

Overland

Overland est l’une des pépites qui vous tiendra en haleine pendant de longues heures. Nous ne voulons pas vous gâcher la surprise du déroulé de l’intrigue, mais sachez simplement qu’il s’agit d’un jeu de stratégie au tour par tour dans lequel vous devrez survivre. L’apocalypse a eu lieu, votre voiture ne marche plus et des monstres étranges vous attaquent. L’héroïne doit être protégée des dangers et ne pas mourir de faim. Un conseil : réfléchissez avant d’agir.

Cricket Through The Ages

Que serait un lancement sans un jeu Devolver complètement barré ? Cricket Through the Ages est le fier représentant de l’humour absurde dans le jeu vidéo pour Apple Arcade. Comme son nom l’indique, il retrace l’histoire de l’humanité dans son rapport au cricket, sport qui n’a pas vraiment percé en France. Le côté absurde se transpose dans le gameplay, puisqu’il s’agit d’un de ces titres où la physique « à la QWOP » de votre joueur de cricket va lui faire prendre des positions hilarantes. À vous les records.

Assemble With Care

Vous incarnez une jeune mécanicienne qui doit réparer des objets. L’écran tactile de l’iPhone est extrêmement bien utilisé pour que l’expérience mêle des puzzles et des moments de relaxation. Cela ne vous tente pas ? Un argument suffira à vous faire appuyer sur Télécharger les yeux fermés : c’est le nouveau titre du studio derrière les Monument Valley.

Spaceland

Spaceland est un jeu de stratégie qui, graphiquement, ne vous mettra pas une claque. Les personnages au look « BD » sont vus et revus et les décors sont convenus. Mais le jeu qui mêle exploration et stratégie au tour par tour est une belle réinterprétation des jeux à la XCOM Ennemy Unknown ou Mario et les Lapins Crétins sur Switch. On utilise des points d’action pour avancer, tirer sur des ennemis, utiliser des objets et… on espère ne pas mourir au tour adverse.

Projection

Si vous en avez marre des Rayman en version mobile (le dernier titre est pourtant excellent, mais la formule est connue), mais que vous souhaitez vous lancer dans un jeu de plateforme en 2D, Projection vous parlera. Évidemment, il ne s’agit pas ici de courir et d’éviter des obstacles : tout en finesse et en profondeur, le jeu vous met dans la peau d’une enfant nommée Greta dans des décors inspirés des marionettes et de l’art étrusque. Une quête de sens à tous les niveaux.

Les jeux à éviter sur smartphone

  • Oceanhorn 2 : ce clone de Zelda un peu cheap dans son gameplay semble avoir été conçu pour montrer que les iPhone en avaient dans le ventre. C’est très joli, mais sans manette, c’est très pénible et grossier à jouer et le titre nous donne qu’une envie : trouver une Switch et relancer Breath of The Wild.
  • Exit the Gungeon  : Enter The Gungeon était génialissime, la version Apple Arcade du jeu qui troque les salles pour des ascenseurs périlleux n’est pas particulièrement innovante, ni particulièrement amusante.
  • Hot Lava  : le concept est rigolo (ne pas marcher sur le sol), l’exécution est périlleuse. Le gameplay est complexe sur un écran tactile et devoir bouger l’appareil dans l’espace pour s’orienter semble être la fausse bonne idée.
  • Speed Demons  : difficile d’être emballé par ce jeu de course en vue de dessus dans lequel il faut éviter le trafic. Quand on a Sayonara Wild Hearts à un clic de doigts, cela fait tache.

Partager sur les réseaux sociaux