Blizzard annonce l'arrivée d'une nouvelle carte de jeu dans Overwatch. Et cette fois, l'action se déroule à Paris.

En ce début d’année, Blizzard met la France à l’honneur dans Overwatch. Le célèbre FPS du studio américain va avoir droit à une nouvelle carte de jeu, dont le décor est… Paris. Oui, la Ville Lumière rejoint la liste des lieux fictifs et réels figurant dans le jeu de tir à la première personne. Et sans surprise, Blizzard coche toutes les cases de la vision fantasmée de Paris qu’ont généralement les touristes.

Rendez-vous compte, tout y est : les rues étroites, les quais, la Seine, les pavés, les bistrots, le style haussmannien, les terrasses, la tour Eiffel, les références à la mode, les cabarets, la pâtisserie, les bateaux mouches, la verrière inspirée du Grand Palais et, bien sûr, les pigeons. On a même des montgolfières dans le ciel ! Il ne manque plus qu’un mime Marceau pour compléter l’image d’Épinal.

Une carte Assaut

Actuellement, la carte (qui est de type assaut, comme les industries Volskaya, le temple d’Anubis, Hanamura et la colonie lunaire Horizon) est disponible sur les royaumes publics de test. Elle n’est pas encore déployée sur les serveurs de jeu classiques. Il s’agit en effet pour Blizzard de vérifier qu’elle est correctement équilibrée et intéressante à jouer, en la mettant à disposition des testeurs.

Le principe du mode assaut est simple : deux équipes de six joueurs s’affrontent, l’une se trouve en attaque et l’autre en défense. La première doit capturer deux points précis sur la carte tandis que l’autre doit les défendre. Ce mode de jeu est parfois mélangé avec celui de l’escorte sur certaines cartes, où le but est de faire avancer un convoi d’un point A à un point B.

Paris cinématique Overwatch
La ville de Paris dans la bande-annonce. // Source : Blizzard

Une sortie mi-février ?

Avant l’annonce du 31 janvier, Paris figurait déjà indirectement dans l’univers du jeu puisque la capitale  française apparaît dans la bande-annonce d’Overwatch de 2015. Une scène montre en effet que la ville a été le théâtre de troubles — avec une tour Eiffel bien endommagée — pendant l’évènement appelé la crise des omniaques, qui est une sorte de révolte des robots contre leurs concepteurs humains.

L’arrivée de la carte parisienne constitue la troisième grande référence à la France. Il y a l’héroïne Fatale, une tireuse d’élite — dont l’ancienne identité est Amélie Lacroix — que l’on peut sélectionner pour une partie, et une carte qui se joue en match à mort, le château Guillard.

La date de sortie de la carte n’est pas connue, mais Blizzard fait référence dans sa communication à « Paris, ville des amoureux ». Peut-être faut-il s’attendre à une sortie pour la Saint-Valentin, le 14 février ?

En plus ça tomberait bien, c’est aussi ce jour que débutera la saison 2 de l’Overwatch League.

À lire sur Numerama : Paris Eternal  : le nom et le logo de l’équipe parisienne d’Overwatch dévoilés

Partager sur les réseaux sociaux