Apple a intégré une nouvelle fonctionnalité sur son App Store : la possibilité de précommander une application. Il était temps.

En 2017, Apple s’est dit qu’il était temps de permettre aux gens de précommander des applications sur l’App Store, une fonctionnalité qui existe déjà depuis des lustres sur des plateformes comme Steam, le PlayStation Store, le marché Xbox Live et même sur l’eShop de Nintendo (c’est dire…). Le géant américain l’autorise donc désormais pour tous ses appareils tournant sous iOS, macOS et tvOS. Avec prix bas garantis.

Prix bas garantis

Les studios peuvent donc proposer leurs créations 90 jours avant le lancement afin de permettre aux gens de les acheter en amont et de les obtenir le jour de la sortie. La précommande concerne les applications gratuites et payantes, sachant que l’App Store prendra en compte les éventuels changements de prix en faveur du client (le prélèvement ne prendra effet que le jour du téléchargement automatique, à l’instar d’une livraison classique). Traduction : si vous précommandez une app à 10 € et qu’elle coûte 15 € à l’arrivée alors vous ne paierez que 10 € et si vous précommandez une app à 15 € et qu’elle ne coûte que 10 € à l’arrivée alors vous paierez toujours 10 €.

Si, a priori, précommander un article à la disponibilité infinie ne sert pas à grand chose, cela permettra aux studios de faire un peu de comm’ et de mieux anticiper un éventuel succès monstre. Et pis, comme ça, dans un an, on connaîtra l’application la plus précommandée en 2018.

On rappellera que la fonctionnalité existe déjà sur Google Play mais sous une forme beaucoup moins poussée : on peut se préinscrire afin de recevoir une notification au moment de la disponibilité. Pas une vraie précommande à proprement parler.

Partager sur les réseaux sociaux