Lego commercialise un nouveau set Lego aux couleurs des films Marvel. Il prend la forme d’une immense tour Avengers, remplie de références aux blockbusters de Disney.

Le hasard du calendrier fait parfois mal les choses. C’est au moment où le Marvel Cinematic Universe (MCU) vacille que Lego lance son set Avengers le plus ambitieux à ce jour : une immense tour qui s’appuie sur plus de 5 000 briques. On compte aussi plus d’une trentaine de personnages, avec des super-héros parfois doublés (Iron Man, Captain America). L’idée est surtout de faire honneur au premier film Avengers, plus spécifiquement à l’impressionnante bataille qui se déroule à New York, entre les Avengers et Loki aidé des chitauris. Thanos n’est pas dans la boîte.

En sachant que le premier Avengers, point culminant de la première phase du MCU, est sorti en 2012, on se dit que Lego a mis du temps à sortir ce set battant plusieurs records. En réalité, le produit, sobrement intitulé « La tour des Avengers » sort 60 ans après la première réunion des super-héros dans un comics et elle ne rend pas uniquement hommage à Avengers mais à plusieurs longs métrages du MCU. Au sein de l’édifice qui mesure 90 centimètres de haut (un record pour un immeuble en Lego), on retrouve plusieurs scènes iconiques. Ces références permettent d’accepter le fait que le bâtiment n’est pas du tout fidèle à la réalité et rendent la construction, un peu répétitive (trop de fenêtres), plus gratifiante.

Les 7 scènes cultes du MCU reproduites dans cette Tour Avengers en Lego

Loki emprisonné (Avengers, 2012)

C’est une scène très importante du film Avengers : une discussion entre Nick Fury et Loki, emprisonné dans une cage qui n’est pas conçue pour lui, mais pour Hulk, au cas où il perd ses nerfs. Lego permet de reproduire cette scène, même si les puristes tiqueront sur un point : cette prison n’est pas située dans la tour Avengers (qui n’existe pas encore) mais dans le gros héliporteur du S.H.I.E.L.D.. Au passage, la grosse figurine de Hulk ne rentre pas à l’intérieur…

Tour Avengers en Lego // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Loki et ses punchlines glaçantes. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Loki qui se fait atomiser par Hulk (Avengers, 2012)

Cette fois, on est bien au bon endroit. Dans cette scène mythique, Hulk étale sa rage et sa puissance en se servant de Loki comme d’un vulgaire jouet. Il l’empoigne et le fait s’écraser au sol plusieurs fois, jusqu’à laisser une marque bien profonde (il y aura remake dans Thor Ragnarok avec Thor à la place de Loki). Dans la tour en Lego, cette humiliation est matérialisée par un gros autocollant à l’effigie de la silhouette de Loki découpée dans le sol. C’est rigolo.

Tour Avengers en Lego // Source : Maxime Claudel pour Numerama
L’une des meilleures scènes du film Avengers. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Le combat entre les deux Captain America (Avengers: Endgame, 2019)

« Je peux faire ça toute la journée… » : on ne sait pas trop ce que ce combat entre Captain America et Captain America vient faire ici, puisqu’il est tiré de Avengers: Endgame. Cela permet à Lego d’intégrer deux figurines du même super-héros dans la boîte et de reproduire un lieu assez simple. On notera que Lego a pensé à tout, y compris aux petits éclats de verre sur le sol. Par contre, l’échelle de la chute n’est pas du tout respectée.

Tour Avengers en Lego // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Deux Captain America pour le prix d’un. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

La rencontre entre les Avengers et Ultron (Avengers: L’Ère d’Ultron, 2015)

Les Avengers, en tenue civile, festoient tranquillement quand, soudain, apparaît le corps décharné d’un robot qui assène des vérités qui dérangent. Voici donc l’entrée d’Ultron, le grand méchant du deuxième film Avengers. La figurine en Lego est certainement l’une des plus réussies du set tant elle fourmille de jolis détails qui font honneur au super-vilain.

Tour Avengers en Lego // Source : Maxime Claudel pour Numerama
La figurine d’Ultron est très jolie. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

L’armure Iron Man Mark 7 (Avengers, 2012)

Tony Stark manque de mourir plusieurs fois dans les films du MCU. Par exemple, il n’est pas loin d’y passer après une altercation avec Loki. Il se fait expulser de sa propre tour et semble tout droit se diriger vers une mort certaine, au terme d’une chute de plusieurs dizaines de mètres. C’était sans compter la technologie qu’il a développée, avec une armure — Mark 7 — qui dispose d’une fonctionnalité permettant de lui sauver la vie en cas d’urgence.

Tour Avengers en Lego // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Sauvetage in extremis. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Les Avengers autour d’un burger (Avengers, 2012)

Après la bataille difficile à New York, les super-héros sont épuisés. Ils décident donc de prendre un peu de bon temps en se rendant dans un fast-food. Ce moment assez absurde est l’une des deux scènes post-générique du film Avengers. En Lego, elle n’est pas vraiment reproduite, simplement symbolisée par une plaque arborant un burger. Dans l’un des livrets d’instruction, la scène est rappelée de manière plus explicite.

Le burger Un seul burger pour beaucoup de héros

L’identité de Iron Man (2008)

Qui est Iron Man ? C’est la question que beaucoup de monde se pose à la fin du long métrage introduisant le personnage. On voit même Tony Stark tenir un journal où il est écrit « Who is the Iron Man ? », journal qui est reproduit en lego (avec un autocollant). Ce clin d’œil, il fallait le trouver.

Tour Avengers en Lego // Source : Maxime Claudel pour Numerama
La petite référence subtile. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

La figurine de Kevin Feige

On termine par un point assez rigolo. Il y a un inventaire très important de personnages dans la boîte. Et au casting figure un bonhomme Kevin Feige, le grand manitou du Marvel Cinematic Universe. Pour les collectionneurs, cet ajout est à souligner et Kevin Feige doit être honoré d’avoir été immortalisé au format brique.

Tour Avengers en Lego // Source : Maxime Claudel pour Numerama
Kevin Feige, jamais sans sa casquette. // Source : Maxime Claudel pour Numerama

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.