Let Me Solo Her, la légende d’Elden Ring connue pour sa maîtrise du combat contre Malenia, s’est lancée un ultime défi improbable. Et il l’a réussi.

Si vous avez suivi l’actualité d’Elden Ring de près, alors vous avez déjà entendu parler de Let Me Solo Her. Reconnaissable par le look atypique de son personnage (un slip et une jarre sur la tête), il s’est fait un nom en devenant un expert du combat contre Malenia — l’adversaire le plus redoutable du jeu. Pour prouver sa valeur une bonne fois pour toutes, il s’est lancé un ultime défi : terminer une version du jeu où absolument tous les ennemis seraient des Malenia.

Dans un tweet publié le 26 avril, Let Me Solo Her annonce avoir réussi cette tâche insensée : « Cela m’a pris environ 10 heures, et probablement plus de morts que j’aimerais l’admettre, mais j’ai terminé mon défi ‘Everything is Malenia Run’ ! C’était amusant et douloureux. Ne pas faire évoluer la vigueur était une erreur. » Son exploit est comparable à ceux de MissMikkaa, streameuse elle aussi adepte des performances impossibles.

Let Me Solo Her, sur son trône à la fin d'Elden Ring // Source : Twitter Let Me Solo Her
Let Me Solo Her, sur son trône à la fin d’Elden Ring // Source : Twitter Let Me Solo Her

Il termine Elden Ring, où tous les ennemis seraient des Malenia

Pour transformer tous les ennemis en Malenia, Let Me Solo Her s’est appuyé sur un mod, soit un contenu créé par la communauté qui permet de modifier/améliorer certains paramètres du jeu (ici : changer tous les ennemis). Avec ses enchaînements hyper rapides et sa capacité à se régénérer, Malenia est une adversaire surpuissante. Imaginez alors une expérience où vous devez en terrasser toute une horde pour voir le générique de fin, avec en prime la contrainte de ne jamais faire grandir votre barre de vie. « Je ne suis pas sadique, j’adore juste ce combat », admet Let Me Solo Her — qui a désormais son pendant féminin.

Comme le note Kotaku dans un article publié le 27 avril, Let Me Solo Her a dû composer avec des problèmes techniques durant sa tentative. Il a subi plusieurs bugs qui faisaient planter le jeu, malgré une configuration PC assez musclée (articulée autour d’une carte graphique RTX 4080, qui coûte plusieurs centaines d’euros). Ces soucis, qui auraient pu avoir raison de sa patience et de sa détermination, l’ont poussé à jouer à Elden Ring avec les paramètres graphiques les plus bas. Ce qui n’est pas très confortable.

On se demande bien quelle sera la suite pour Let Me Solo Her, dont les exploits ont déjà été récompensés par Bandai Namco (éditeur qui lui a envoyé une épée en guise de reconnaissance absolue). On imagine qu’il attend, comme tout le monde, le lancement de l’extension baptisée Shadow of the Erdtree. Peut-être y trouvera-t-il un autre boss à la hauteur de son talent et de son acharnement.

Nouveauté : Découvrez

La meilleure expérience de Numerama, sans publicité,
+ riche, + zen, + exclusive.

Découvrez Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.