Le studio ayant développé le générique des Anneaux de pouvoir pour Prime Video donne quelques explications pour le comprendre. Il nous donne aussi de quoi développer d’enthousiasmantes théories sur les symboles qui s’y cachent.

Déjà trois épisodes ont été diffusés pour Les Anneaux de pouvoir, le préquel du Seigneur des anneaux aussi aventureux que contemplatif sur Prime Video. Parmi les éléments marquants de la série, il y a clairement le générique. Dès le début, les fans en étaient persuadés : il y a un sens caché. Ce n’est pas seulement… du sable qui bouge. Les théories étaient nombreuses et, parmi elles, le chant primordial du monde, Ainulindalë, d’où l’univers du Seigneur des anneaux a émergé.

Comme l’a repéré le youtubeur pop culture Captain Popcorn ce 12 septembre, le studio ayant produit le générique des Anneaux de pouvoir — Plains of Yonder, à qui l’on doit celui de Westworld ou The White Lotus — a publié un article explicatif. Et cela confirme entièrement la théorie impliquant cette référence à Ainulindalë.

Que signifie le générique du Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir ?

« Nous avons cherché à dépeindre un univers à la fois primordial et intemporel. En nous inspirant des Ainur de J.R.R. Tolkien, des êtres angéliques immortels qui chantent une musique si belle que le monde est créé à partir de leur son, nous avons imaginé une séquence générique ‘construite à partir du monde du son’ », écrit le studio. Celui-ci a mobilisé la cymatique : la visualisation d’ondes acoustiques. Les motifs qui apparaissent en sont le reflet.

« La séquence évoque une puissance ancienne et invisible, qui lutte pour être vue. Les symboles se forment, s’écoulent, se poussent et disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus. Les royaumes inconnus du son créent des visions fugaces de conflit et d’harmonie qui évoluent au rythme de la partition du titre d’Howard Shore ». Le compositeur avait déjà travaillé sur la musique des deux trilogies de Peter Jackson.

anneaux_de_pouvoir_generique_howard_shore
La musique du générique est signée Howard Shore. // Source : Prime Video

Il faut trouver les symboliques

Mais le studio fait une révélation additionnelle : il y a une douzaine de « symboles cachés » dans ce générique. Ils révèlent les thèmes et les éléments scénaristiques de la série. « Certains sont cachés à la vue de tous, d’autres sont beaucoup plus subtils. »

L’article n’évoque à aucun moment quels sont ces secrets, ni ne donne le moindre petit indice pour satisfaire notre curiosité. Il faut donc observer le générique avec attention. Le studio précise que la plupart des symboles prennent du sens au fur et à mesure que l’histoire avance, ce qui signifie que des éléments sauteront peut-être davantage aux yeux vers la fin de la saison (qui comporte, rappelons-le, 8 épisodes).

Si la bande originale des Anneaux de pouvoir est signée Bear McCreary, sauf musique d’ouverture.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.