La bibliothèque du nouveau PlayStation Plus réunit plusieurs centaines de jeux à (re)découvrir. Vous ne savez pas quoi choisir ? On vous conseille 9 titres moins connus.

Sony a lancé le nouveau PlayStation Plus, désormais articulé autour de trois formules. En tout, on peut accéder à plus de 700 jeux, ce qui laisse l’embarras du choix et peut devenir un casse-tête au moment de sélectionner une expérience dans laquelle se lancer.

Outre les incontournables, le PlayStation Plus regorge de petites pépites moins connues, mais qui méritent le détour. En voici neuf qui vous permettront de passer d’excellents moments.

11-11: Memories Retold
11-11: Memories Retold // Source : Bandai Namco

Ces 9 jeux disponibles sur le PlayStation Plus valent le détour

11-11 Memories Retold (PS4)

Dans ce jeu de guerre, on ne tue absolument personne. C’est un sacré contre-pied par rapport à ce qu’on a l’habitude de voir dans le monde du jeu vidéo. Tout passe par l’écriture, qui touche à l’intime, et la direction artistique, très recherchée (on dirait des tableaux peints sommairement à la gouache). En prime, il y a un chat mignon.

Ashen (PS4)

Ashen est un héritier des Dark Souls, mais un héritier bien plus réussi que la moyenne. Il nous place dans la peau d’un vagabond qui cherche sa place dans un univers étrange. Où l’attendent des combats exigeants et des récompenses qui donnent envie de progresser. Vous pourrez aussi compter sur l’aide des autres.

Blasphemous (PS4)

Vous aimez les défis ? Blasphemous est fait pour vous. Avec son rendu en pixel art à la fois gore et exquis, il nous plonge dans un univers violent avec une forte connotation religieuse. Surtout, son gameplay est très punitif, avec des boss impressionnants à terrasser. Bon courage.

Ghostrunner (PS4/PS5)

Sadique, Ghostrunner ressemble à une immense course d’obstacles. Au sein d’environnements cyberpunk particulièrement inspirés, un Ninja agile doit se déplacer avec classe et rapidité. De loin, on dirait un FPS classique. De près, c’est un puzzle-game très immersif.

Hollow Knight (PS4)

Hollow Knight est une véritable merveille. Il appartient à cette catégorie de jeux qu’on commence sans trop y croire, puis qu’on ne lâche plus du tout. Enivrant, il transcende les mécaniques du genre Metroidvania en poussant très loin le concept de l’exploration. On fouille un environnement, on bloque sur un passage, on va voir ailleurs, on récupère un pouvoir, on retourne en arrière… Attention, Hollow Knight est conçu pour que le joueur se perde.

Matterfall (PS4)

Avant de proposer le flamboyant Returnal (une exclusivité PlayStation 5 d’ailleurs disponible dans le PlayStation Plus Extra), Housemarque a lancé Matterfall. On y retrouve déjà cette envie d’offrir un gameplay ciselé et nerveux, dans un habillage très soigné. À la fois accessible et technique, Matterfall ravira les fans de scoring et de jeux d’arcade un peu à l’ancienne.

Puppeteer (PS3)

Comme la plupart des jeux exclusifs à une console, Puppeteer a été choyé par ses développeurs. Le concept est hyper ingénieux : un jeune garçon est transformé en marionnette capable de porter plusieurs têtes pour avancer dans des environnements inspirés du théâtre. Il est aussi équipé d’une paire de ciseaux magiques pour se défendre.

Nécessite l’abonnement PlayStation Plus Premium.

rain (PS3)

rain se vit plus qu’il ne s’explique. Comme son nom le laisse présager, il se sert des propriétés de la pluie pour nous permettre d’incarner un petit garçon invisible en quête d’amour. On passe d’un refuge à l’autre en prenant soin d’éviter les menaces qui se dressent jusqu’au dénouement final. C’est original, et très prenant.

Nécessite l’abonnement PlayStation Plus Premium.

Seasons after Fall (PS4)

De la nature, de la magie, de jolis graphismes et un petit renard mignon : voilà comment résumer Seasons after Fall, un jeu de plateforme en 2D où on peut manipuler les saisons pour ouvrir certains passages. Par exemple, l’hiver gèlera les rivières quand le printemps remontera le niveau des eaux.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.