En attendant la sortie d’Elden Ring, on se replonge dans le passé du studio FromSoftware, pour établir un classement des précédents titres ressemblant à Dark Souls. Ce n’était pas évident.

Avant Elden Ring, il y a eu Demon’s Souls, puis Dark Souls, puis Bloodborne…. puis Sekiro: Shadows Die Twice. Ces dernières années, FromSoftware s’est épanoui dans un sous-genre qui ne cesse de contaminer d’autres titres depuis (par exemple, The Legend of Zelda: Breath of the Wild, qui a lui-même inspiré Elden Ring).

On a donc voulu s’amuser à ériger un classement réunissant la trilogie Dark Souls et ses dérivés, en attendant Elden Ring (le 25 février 2022) qui, peut-être, trônera tout en haut une fois qu’il aura livré tous ses secrets. Notez qu’il s’agit d’un top loin d’être évident à dresser, les six jeux qui le composent étant tous excellents. On essaie quand même, avec tous les risques que cela comporte.

Notre classement des précédents jeux de From Software

1 — Dark Souls 3 (2016)

Dark Souls 3
Dark Souls 3. // Source : Bandai Namco

Dark Souls 3 est la conclusion magistrale d’une trilogie… magistrale. Ultra peaufiné, enfin à la hauteur d’un point de vue graphique et technique, ce troisième opus est un véritable point d’exclamation. Tout est grandiose : la manière dont les niveaux sont construits, le gameplay terriblement exigeant, mais hyper gratifiant, des boss inoubliables. FromSoftware pouvait difficilement mieux conclure sa licence phare. Dark Souls 3, ou l’apothéose.

Jouable aujourd’hui sur : PS4, Xbox One, PC, PS5, Xbox Series S et Xbox Series X.

2 — Sekiro: Shadows Die Twice (2019)

Sekiro: Shadows Die Twice
Sekiro: Shadows Die Twice. // Source : Activision

Sekiro: Shadows Die Twice est un petit bijou. Là encore, FromSoftware prouve qu’il maîtrise sa formule à la perfection, mais qu’il n’hésitera jamais à la réinventer. Exit la notion de classes, exit la jauge d’endurance à gérer quand on attaque/se défend, ici, on profite d’un gameplay beaucoup plus nerveux niché dans un univers inspiré du Japon féodal. Ce souffle inédit implique un nouvel apprentissage pour les mordus des Dark Souls. Et c’est forcément une réussite, symbolisée par le titre de jeu de l’année obtenu lors de la cérémonie des The Game Awards (l’équivalent des Oscars).

Jouable aujourd’hui sur : PS4, Xbox One, PC, PS5, Xbox Series S et Xbox Series X.

3 — Bloodborne (2015)

Bloodborne
Bloodborne. // Source : Sony

Bloodborne méritait sans doute d’être un peu plus haut dans ce classement. Hélas, il affiche quelques couacs techniques assez problématiques pour une expérience aussi exigeante (à quand une version Director’s Cut revigorée sur PS5 ?). Rien de rédhibitoire non plus, mais des défauts qui l’empêchent de se hisser au sommet (au lancement, les temps de chargement duraient de 30 à 60 secondes, ce qui est beaucoup pour un jeu où on est amené à mourir très souvent). Sinon, Bloodborne est un fils spirituel des Dark Souls : il réadapte le gameplay avec une orientation beaucoup plus portée sur l’offensive. Et, surtout, il s’appuie sur une direction artistique inouïe, qui ne cesse de régurgiter des monstres plus horribles les uns que les autres.

Jouable aujourd’hui sur : PS4 et PS5 (et sur PC, grâce à ce demake).

4 — Demon’s Souls (2009 & 2020)

Demon’s Souls
Demon’s Souls. // Source : Sony

Dark Souls, Bloodborne, Sekiro: Shadows Die Twice et Elden Ring auraient-ils existé sans Demon’s Souls ? Peut-être pas, et certainement pas sous la forme qu’on connaît. Demon’s Souls est le père fondateur, ce qui explique sa place si haut dans les esprits. Il la mérite d’autant plus qu’il a récemment eu droit à un flamboyant remake sur PlayStation 5. Il a cimenté les bases que ses aïeux ont ensuite magnifiées avec le temps. Pour preuve, il y a plusieurs références bien senties à certains designs datant maintenant d’il y a plus de dix ans.

Jouable aujourd’hui sur : PS5.

5 — Dark Souls (2011 & 2018)

Dark Souls Remastered
Dark Souls Remastered. // Source : FromSoftware

Un vrai coup d’éclat. En 2011, FromSoftware avait déjà tout compris. En avance sur son temps, Dark Souls a presque créé un genre à lui seul : celui des RPG orientés action, taillés avec un gameplay millimétré — où la notion d’accomplissement est totale. C’est brillant de bout en bout, même si, forcément, ce premier opus a logiquement pris un petit coup de vieux face aux productions les plus récentes de FromSoftware (la remasterisation de 2018 apporte un soupçon de confort supplémentaire, et une version Switch pour jouer dans le métro).

Jouable aujourd’hui sur : PS4, Xbox One, PC, Nintendo Switch, PS5, Xbox Series S et Xbox Series X.

6 — Dark Souls 2 (2014 & 2015)

Dark Souls II: Scholar of the First Sin
Dark Souls II: Scholar of the First Sin. // Source : Bandai Namco

Attention, ce n’est pas parce que Dark Souls 2 est le dernier de ce classement qu’il s’agit d’un mauvais jeu. Bien au contraire : on reste dans la tendance des autres, en l’occurrence une expérience largement au-dessus de la moyenne pour qui voudrait un jeu qui se mérite. On pèse d’ailleurs nos mots, tant FromSoftware est allé très loin dans la notion de défi — poussant le curseur de la difficulté très loin (spoiler : les développeurs ont osé intégrer un boss invisible). Considérée comme définitive, la version Scholar of the First Sin est encore pire. Bref, accrochez-vous encore plus pour triompher.

Jouable aujourd’hui sur : PS4, Xbox One, PC, PS5, Xbox Series S et Xbox Series X.