On connait désormais l'autonomie et la connectivité de l'HoloLens, le casque de réalité augmentée de Microsoft.

Toujours en quête du « Next big thing » — d’une technologie tellement universelle qu’elle pourra, à l’image du smartphone, conquérir le monde — les grosses sociétés technologiques misent aujourd’hui beaucoup sur la réalité virtuelle. Mais d’autres compagnies comme Google (avec ses Google Glass ou sa société Magic Leap) et Microsoft (avec son casque HoloLens) pensent que l’avenir est à la réalité augmentée. La réalité augmentée c’est l’idée de superposer une surcouche d’information sur le monde réel — de mélanger le monde réel avec le monde virtuel.

Une démo de jeu sur le mystérieux Magic Leap
Une démo de jeu sur le mystérieux Magic Leap

L’hololens ?

Microsoft a présenté son casque de réalité augmentée lors de la conférence Windows 10 : The Next Chapter en janvier 2015. On avait alors été surpris par la proposition complétement futuriste de la firme de Redmond qui veut remplir notre monde d’applications sous la forme d’hologrammes. Le casque — dont les premiers kits de développement à 3 000 $ arriveront entres les mains des développeurs dans les prochains mois — pourrait permettre aux entreprises et aux particuliers de redéfinir leur rapport à la matérialité.

L’HoloLens est par exemple utilisé par la Nasa ou encore Volvo, mais il ravira également les joueurs de Minecraft qui pourront vivre une expérience de jeu totalement immersive. Si les possibilités semblent infinies, Microsoft a déjà demandé votre aide pour inventer des applications pour sa plateforme.

3041262-poster-p-1-the-microsoft-hololens

autonomie améliorée, champ de vision limité

Aujourd’hui, on en sait un peu plus sur l’objet de toutes les attentes de la firme de Redmond. Lors d’un événement à Tel Aviv, Bruce Harris, Évangéliste Technologique chez Microsoft a révélé que le casque aura une autonomie de 5,5 heures dans un usage normal, réduite à 2,5 heures en cas d’usage intensif. Côté connectivité, le casque aura un module Bluetooth et Wi-Fi.

Harris est également revenu sur les préoccupations concernant le champ de vision de l’appareil. En effet, les personnes ayant pu tester le casque lors de l’E3 ou de la Build l’année dernière s’étaient plaintes de la visibilité réduite qui pouvait rompre l’immersion. L’évangéliste explique que le champ de vision du casque correspond à peu près à ce qu’on aurait si on regardait un écran de 15″ placé à 60 cm de ses yeux. Selon lui, si le champ de vision s’améliorera surement dans le futur, il ne faudra pas s’attendre à une grosse différence entre la version de développement et la version commerciale.

une expérience partagée

Finalement, Harris a également expliqué que les HoloLens pourront communiquer entre eux et voir le même objet en temps réel. Cette information est certainement la plus intéressante de toutes dans la mesure où on peut donc s’attendre à une expérience utilisateur entièrement soluble.

On se souvient qu’une des principales critiques à l’encontre des Google Glass et des casques de réalité virtuelle était qu’elles isolaient l’utilisateur dans une sorte de bulle. L’expérience sera vraisemblablement un peu plus sociale avec le casque de Microsoft, vous pourrez par exemple projeter un film sur un mur de votre salon et les autres personnes équipées d’HoloLens pourront le regarder avec vous.

La version commerciale est attendue pour 2018 à un prix pour l’instant inconnu.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés