Microsoft a fait sensation lors de l'E3 en présentant une version du jeu mêlant Minecraft et casque de réalité augmentée HoloLens. Le joueur a pu faire apparaître, via le périphérique, une partie de Minecraft dans le monde réel.

La démonstration est spectaculaire. À l'occasion du salon E3 qui se déroule actuellement à Los Angeles, Microsoft a présenté sa vision du jeu en réalité augmentée en mariant pour l'occasion son casque HoloLens avec Minecraft. Le résultat est vraiment prometteur : il est possible de faire apparaître tout un monde sur une banale surface, comme une table, et de le manipuler à loisir.

Dans la séquence présentée en direct par la firme de Redmond, l'on peut voir l'utilisateur interagir avec sa partie virtuelle. Il peut le faire de deux façons : en donnant des instructions orales ou en effectuant des gestes, par exemple pour déplacer des personnages ou faire défiler l'aire de jeu. La scène montre auss qu'une partie avec un autre joueur – dans ce cas, via une tablette – est possible.

Même si l'on se doute que la séquence a été soigneusement préparée et répétée pour qu'elle soit la plus saisissante possible, Microsoft a pu ainsi donner une petite idée de ce à quoi pourrait ressembler les jeux en réalité augmentée dans un futur proche. Le public, qui pouvait voir la démo grâce à une caméra spéciale relayant le point de vue du joueur équipé du casque HoloLens, a en tout cas été séduit.

Microsoft avait déjà fait une présentation du casque lors de la conférence BUILD. L'on pouvait voir le porteur interagir avec des éléments virtuels se superposant au monde réel. Certains points de la démonstration effectuée lors de l'E3 avaient d'ailleurs été présentés quelques mois auparavant (comme la synchronisation entre deux appareils pour afficher le même environnement en temps réel).

Rappelons que Microsoft a acheté l'an dernier Mojang, le studio à l'origine de Minecraft, pour 2,5 milliards de dollars. L'investissement a pour l'instant donné lieu à des portages du célèbre jeu de construction sur des plateformes qui avaient été jusqu'à présent ignorées (Windows Phone, par exemple). Avec HoloLens, Microsoft est visiblement prêt à aller beaucoup plus loin. Il faut bien justifier pareille dépense.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos