Microsoft a tissé un partenariat avec Volvo pour montrer comment le casque HoloLens de réalité augmentée pourrait servir dans l'industrie automobile, pour les constructeurs comme pour les clients.

À la suite de la présentation du casque HoloLens en début d’année, Microsoft a montré que son casque de réalité augmentée peut offrir de nouvelles façons de jouer aux jeux vidéo. La démonstration d’une partie de Minecraft lors de l’E3 2015 et d’un jeu de tir qui fait du salon un véritable champ de bataille montrent très nettement que la dimension vidéoludique est l’un des axes forts du développement du dispositif.

Mais pour Microsoft, le casque HoloLens n’est pas qu’un périphérique de jeu vidéo.

C’est aussi un matériel qui peut avoir un intérêt dans plein d’autres domaines. Au cours des derniers mois, le groupe s’est ainsi attaché à montrer des utilisations plus variées de l’appareil (par exemple chez soi), à déposer des brevets sur d’éventuels développements à venir (aide à la lecture avec des hologrammes) ou à tisser des partenariats (comme avec la NASA pour emmener son casque dans l’espace).

Dans le même genre d’idée, Microsoft vient de se rapprocher du constructeur automobile Volvo pour souligner le rôle que peut jouer son casque de réalité augmentée. Dans la vidéo de démonstration, les deux entreprises affirment qu’une technologie de cette nature va bouleverser radicalement la manière dont les clients choisiront et personnaliseront leur prochain véhicule.

« Avec les HoloLens, nous avons la liberté de créer une expérience sur mesure que les clients peuvent explorer eux-mêmes. Imaginez l’utilisation de la réalité mixte pour choisir le type de voiture que vous voulez — pour voir les couleurs, les jantes ou mieux comprendre les caractéristiques de la voiture, les services et les options disponibles — », avance Björn Annwall, vice-présidente sénior des ventes et des services chez Volvo.

Le casque HoloLens pour personnaliser sa future voiture et voir à quoi elle ressemblera.

Mais ce n’est pas tout.

Pour Microsoft et Volvo, les casques HoloLens peuvent aussi être utiles à l’entreprise lors des diverses étapes de la conception d’un véhicule, du design jusqu’à sa mise en production sur les chaînes d’assemblage. La vidéo montre par exemple une opératrice équipée d’un casque pendant qu’elle intervient sur une portière. Elle peut ainsi voir en surimpression ce qui s’apparente à une sorte de manuel pendant son travail.

Microsoft ne tarit pas d’éloges sur son dispositif, affirmant qu’il offrira une « nouvelle façon de se divertir » et permettra les « plus hauts niveaux de productivité ». Pour le groupe américain, c’est même l’inauguration « d’une nouvelle ère de l’informatique ». Rien que ça ! Mais en attendant que le grand public puisse découvrir quoi que ce soit, il faudra faire preuve de patience. La sortie de l’HoloLens n’arrivera pas avant plusieurs années.

Volvo Cars Microsoft HoloLens

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés