Clap de fin pour la PS3 au Japon : Sony a stoppé la production en tenant sa promesse d'un cycle de vie atteignant les 10 ans.

Annoncée au mois de mars dernier, la fin de la production de la PlayStation 3 au Japon est désormais effective. Sony a précisé ce détail, important, sur le site officielle PlayStation et c’est une page qui se tourne pour la troisième console de salon du géant japonais. Ce dernier ne faisait plus fabriquer que des modèles Super Slim 500 Go sur l’archipel mais, désormais, les magasins n’en recevront plus.

Comme l’avait toujours annoncé Sony, la PS3 a tenu ses dix ans puisqu’elle était sortie en novembre 2006. Après un lancement compliqué, induit d’un prix très élevé, d’une architecture complexe pour les développeur et d’un line-up longtemps faiblard, la machine termine sa carrière avec un parc installé d’un peu plus de 85 millions d’exemplaires.

Une belle carrière après des débuts compliqués

La décision de Sony est loin d’être illogique. La PlayStation 3 ne se vend quasiment plus (327 unités dans les derniers charts nippons) et le succès inouï et continu de la PlayStation 4 n’aide pas à lui redonner un peu de souffle. Du côté des médias, cela fait déjà un long moment que le constructeur ne communique plus rien dessus, se concentrant exclusivement sur son produit phare du moment.

De la PS3, nous retiendrons sa démocratisation du format Blu-ray, sacré argument de vente au lancement pour palier son tarif élevé (qui restait largement inférieur à un lecteur ad-hoc), ses multiples déclinaisons (Slim puis Super Slim) et son catalogue de titres exclusifs rassemblant quelques perles (dans le sillage d’Uncharted 2, God of War III, The Last of Us ou encore Metal Gear Solid 4). Elle a également été le support du lancement des Trophées (récompenses qui se débloquent en fonction de ses prouesses dans les jeux), du PlayStation Network ou de l’abonnement payant PlayStation Plus.

Rappelons que Nintendo a stoppé la production de sa Wii U en début d’année. Désormais les joueurs consoles ont donc les yeux rivés vers la PS4, la Xbox One et la Switch.

Partager sur les réseaux sociaux