Qui dit nouvelle année dit nouvelles résolutions mais nous gardons nos bonnes habitudes avec le guide du streaming : que va-t-on regarder sur Netflix en janvier ?

Les bulles de champagne vont bientôt s’estomper, et il vous faudra à nouveau combattre le froid, les longues nuits, et tous les stigmates d’un hiver assurément féroce. Heureusement, vous pouvez sortir vos plaids pour vous réchauffer en découvrant nos sélections Netflix indispensables pour survivre à janvier.

Vous retrouverez les rocambolesques aventures des Désastreux orphelins Baudelaire, le retour en grâce de One Day at a Time qui revient des années 1970 pour une version 2017, ou encore le très attendu documentaire Miss Sharon Jones ! 

Comme toujours, pour les retardataires, vous pouvez toujours vous plonger dans nos précédents guides, celui de décembre comme celui de novembre.

Séries

Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire — 13 janvier

Netflix a obtenu les droits de la saga imaginée par Lemony Snicket (alias Daniel Handler) pour en faire une folle série d’aventures. L’auteur avertit lui-même : si l’histoire finit mal, elle commence également mal. Tenez-vous prêts à courir et crier dans un monde mi féérique, mi-cauchemardesque, dans lequel les adultes sont décidément de drôles d’animaux.

Au fil des jours — 6 janvier

Trente-deux ans après la fin de la série One Day at a Time sur CBS, Netflix reprend un très vieux flambeau et confie à Norman Lear la reprise de la production du show qu’il avait créé dans les années 1970.

Le temps semble avoir passé dans la série, mais l’incroyable Rita Moreno reprend son rôle de grand-mère cubaine dans la comédie. Happy reboot !

Shadowhunters : the Mortal Instruments, saison 2 — à partir du 3 janvier

Les Shadowhunters ont eu une vie difficile depuis que la saga littéraire de Cassandre Clare a connu un échec retentissant au cinéma en 2013. Cet énième monde fantastique peuplé de zombies et de chasseurs de démon sent certes le réchauffé mais devant l’échec en salles obscures, la franchise a été reprise par la chaîne Freeform, qui en a fait un teenshow dans les règles de l’art.

Entre Teen Wolf et The Arrow, le soap fantastique respecte scrupuleusement les règles de la série pour ado. Et ça marche. Un épisode par semaine à partir du 3 janvier.

Frontier — 20 janvier

Avec Frontier, Discovery et Netflix signent la première saison d’un drame historique ambitieux, qui raconte la ruée vers la fourrure, cet incroyable et violent commerce qui fit la fortune des premiers millionnaires du sol américain. Dans un 18ème siècle marqué par le règne de la cupidité, Jason Momoa incarne un grand méchant, qui semble être le meilleur argument de la série.

Riverdale, saison 1 — à partir du 27 janvier

Netflix a signé un gros contrat avec The CW pour diffuser ce nouveau teen drama à gros budget créé par la chaîne à l’origine de The Arrow ou encore deThe Flash. Pour son show, The CW met à la production Greg Berlanti, passé maître dans la réalisation de séries pour adolescent grâce à ses adaptations à succès de comics DC.

Pour Riverdale, Berlanti adapte des comics très populaires auprès des adolescents, les Archie Comics, une vaste série suivant les aventures du jeune Archibald Andrews. Avec des décors kitsch à la Twin Peaks et un casting de beaux jeunes gens sur fond de thriller un peu nœud-nœud,  Riverdale a tout du prochain Pretty Little Liars.  Un épisode par semaine à partir du 27 janvier.

Dr Foster — 31 janvier

Cette série anglaise made in BBC a connu un succès retentissant outre-Manche. Mike Barlett, son scénariste, a eu l’étrange idée de construire un thriller en respectant les règles du genre mais en partant d’une intrigue très intime : l’époux de Mme Foster la trompe-t-il ?

Le pari fonctionne, ce cadre intimiste est vite envahi par la déraison, le doute et la jalousie , laissant Gemma Foster lentement sombrer dans une folie perceptible pendant que le show enchaîne les fulgurances sur l’anatomie d’un couple. Saisissant.

Films

Pelé : Naissance d’une Légende — 1er janvier

Jeff et Michael Zimbalist prennent une liberté relative pour transformer le conte sportif en conte cinématographique. En plongeant dans la jeunesse de Pelé, ses tourments et ses choix, le film retrace son histoire, des favelas à la coupe du monde 1958.

Plus proche de l’hagiographie que du biopic, le long-métrage consacré à Edson Arantes di Nascimento (communément appelé Pelé) joue sur une note mélodramatique un peu lourde. Il offre plus une canonisation du footballeur qu’un regard nuancé, mais tant pis, l’aventure du football reste là et on s’y laisse prendre.

Coin Heist — 6 janvier

Coin Hest, un thriller pour ados, retrace le parcours de quatre d’entre eux prêts à tout pour sauver leur lycée d’une fermeture annoncée. Ils vont devoir se transformer en cambrioleurs professionnels pour tenter de mettre la main sur les 10 millions de dollars nécessaires à la poursuite de leurs études.

Netflix en a réalisé un film grâce à la jeune réalisatrice Emily Hagins (Grow Up, Tony Phillips, petit succès du SXSW de 2013). Un teenage movie rigolo pour bien commencer l’année.

Clinical — 13 janvier

Clinical met en scène une psychiatre tentant de remettre de l’ordre et du sens dans sa vie après avoir été confrontée à une violente agression. Mais elle doit affronter ses propres angoisses quand un patient défiguré vient la consulter. Commence alors une lutte contre les souvenirs et une recherche sur les traces de ses propres angoisses.

unnamed

iBoy — 27 janvier

Après un accident, Tom se réveille d’un coma en découvrant que des parties de son ancien smartphone se sont installées dans sa tête : il partage désormais son esprit avec la conscience numérique d’un téléphone. Son retour à une vie normale est rendu encore plus compliqué par la découverte de ses étranges pouvoirs.

unnamed-1

The Place Beyond the Pines — 20 janvier

Après Blue Valentine, Derek Cianfrance récidive son coup de maître de 2012 avec The Place Beyond The Pines. Un thriller poignant plus proche du drame que du film policier qu’il est censé être.

Derrière la poursuite entre un cascadeur maudit et un flic, on découvre d’abord l’histoire d’un père et d’un fils. Cianfrance vient lui même d’avoir un enfant, et ça se sent dans ce film. Le cascadeur méprisé par la vie va devoir se battre pour tenter de transmettre à son fils rien qu’un souvenir. Du grand cinéma américain servi par un Ryan Gosling toujours aussi excellent.

Des Vents Contraires — 1er janvier

Dans Vents Contraires, Jalil Lespert prouve qu’il a beaucoup appris de sa carrière d’acteur et on remarque qu’il dirige ses anciens collègues avec une finesse rare dans le cinéma français. Pas un second rôle n’est oublié par Lespert, et alors que le casting semble se suffire à lui-même (Tautou, Magimel, Carré et Duléry), il pousse chacun loin de ses habitudes et offre même à Magimel un vrai rôle.

Pour le reste, le scénario est plaisant puisqu’il provient d’Olivier Adam, une valeur sûre. À la manière d’un Je vais bien, ne t’en fais pas, Adam fournit à Lespert une belle matière faite d’une France un peu houellebecquienne, un peu à-la-Taty, mais avec cette force dans les personnages qui les rend infiniment attachants malgré la facilité évidente de l’ensemble.

Documentaires

Miss Sharon Jones — 7 janvier

Entendez-vous cette voix grave, puissante et brisée ? C’est la marque inoubliable de Sharon Jones. Une femme incroyable au destin plus que mouvementé qui a été immortalisé avec grâce par ce documentaire passionné.

Il revient sur cette femme qui a refusé de rester une voix discrète du XXème siècle. La grande dame nous a quittés en 2016, mais sa force risque d’inspirer encore longtemps.

The Investigator : A British Crime Story

À la manière, brillante, des American Crime Story, ITV s’essaie en Angleterre à la reconstitution des grands crimes de l’histoire anglo-saxonne. Une enquête certes, mais qui ne lésine pas sur les moyens et les capacités quand il est question de peindre des personnages réalistes, un jour sur le banc des accusés et des années après, objets d’un documentaire.

Pour les kids

Tarzan et Jane — 6 janvier

41 Entertainment et Avi Arad signent pour Netflix une nouvelle série animée sur les traces de Tarzan. Les personnages de la légende sont ici actualisés et vivent désormais à notre époque. Le jeune Tarzan quitte la jungle pour rejoindre une école londonienne dans laquelle il rencontre Jane.

Les deux comparses vont alors s’allier pour résoudre des affaires qui ont souvent un lien étroit avec la préservation de l’environnement. Ce Tarzan moderne est définitivement un écologiste.

tarzanandjane3

Voltron : le défenseur légendaire, saison 2 — 20 janvier

Dreamworks signe la deuxième saison du reboot de la série animée des années 1980. Voltron est un mélange de ce qu’il y avait de plus enthousiasmant à la télé pour les kids de cette époque : space opéra, aventures et bon copains, le tout avec des costumes parfaitement kitsch.

Pour respecter l’héritage japonais de la série américaine, Voltron est réalisé à la manière d’un anime.

Partager sur les réseaux sociaux