Ubisoft discute avec Netflix pour diffuser des séries. Des marques fortes pourraient être adaptées au petit écran.

Embourbé dans une bataille financière à priori perdue d’avance face au conglomérat surpuissant Vivendi, Ubisoft n’oublie pas pour autant d’étendre son champ des possibles. Déjà déclinées dans de multiples formes d’expression artistiques, ses licences phares pourraient bel et bien passer par la case télévision dans un futur plus ou moins proche. Car Yves Guillemot, président de la firme française, a expliqué qu’il était actuellement en discussion avec Netflix pour diffuser des programmes tirés de ses licences.

Assassin's Creed

Assassin’s Creed à la télé ?

Le dessin animé aux couleurs des Lapins Crétins ne serait donc que les prémices d’un véritable bulldozer sur nos petits écrans. En imaginant, par exemple, une série Assassin’s Creed sur Netflix, les fans auraient de quoi sauter au plafond. Pour le moment, le projet est embryonnaire et reste au stade des simples « négociations » mais il vient renforcer une stratégie de diversification qui verra bientôt des films Ubisoft dans les salles de cinéma (Assassin’s Creed en décembre, puis, normalement, The Division, Watch_Dogs et Splinter Cell).

Par ailleurs, Yves Guillemot a rappelé son objectif de rester indépendant, évoqué de futures acquisitions dans le domaine du mobile (entre 50 et 100 millions d’euros à injecter) et parlé d’une campagne de recrutement assez importante en France (entre 500 et 1 000 nouveaux employés dans les cinq ans). De cette façon, la guerre contre Vivendi continuera de faire rage en coulisses.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés