Les abonnements sur World of Warcraft repartent à la hausse. Au cours du troisième trimestre, Blizzard a constaté le retour de 600 000 joueurs. Un regain de popularité qui s'explique avant tout par l'arrivée imminente de la cinquième extension du MMORPG.

Les terres d'Azeroth se repeuplent. Après pratiquement deux ans de baisse consécutive, la fréquentation de World of Warcraft est repartie à la hausse au cours du troisième trimestre 2014. Blizzard a annoncé le retour de 600 000 joueurs, portant le nombre total d'abonnés à 7,4 millions dans le monde (contre 6,8 millions cet été). Mais ces aventuriers resteront-ils longtemps en jeu ou sont-ils simplement de passage ?

La question se pose légitimement, tant l'éclat du jeu a perdu de sa force au fil des ans. Au faîte de sa gloire, le MMORPG était joué par 12 millions de joueurs dans le monde. Aujourd'hui, Blizzard doit se satisfaire d'un score pratiquement deux fois moins élevé, même si World of Warcraft demeure l'un des jeux de rôle en ligne massivement multijoueur les plus appréciés au monde.

Le retour de ces 600 000 joueurs est aisément explicable. Le 13 novembre prochain, Blizzard commercialisera la cinquième extension de son jeu de rôle en ligne massivement multijoueur, Warlords of Draenor. Celle-ci apportera énormément de contenus (un nouveau continent à découvrir, des donjons supplémentaires à explorer, de nouveaux niveaux à gagner, etc).

En outre, Blizzard a incité les joueurs à se réabonner sans tarder en les relançant ou en conditionnant l'obtention de certaines récompenses au fait de se connecter au jeu. C'est le cas par exemple de la moto "Azeroth Chopper" qui sera offerte sur certains personnages lors de la sortie de Warlords of Draenor, à condition que les joueurs se soient connectés en jeu avant le 30 septembre.

Lors de la transition de World of Warcraft de l'extension Cataclysm à celle de Mists of Pandaria, une hausse similaire avait été constatée. Le nombre de joueurs était passé de 9,1 à 10 millions sur le troisième trimestre 2012, avant de décliner progressivement les mois suivants.

( photo : CC BY-ND beketchai )

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés