Orange est engagé dans la course à la 5G. Alors qu'il déploie la 4G dans l'Hexagone, l'opérateur français est revenu sur ses projets en la matière et indiqué que le déploiement commercial de cette nouvelle norme devrait débuter en 2019.

Cap sur la 5G. Alors qu'il est toujours occupé à développer son réseau 4G dans l'Hexagone, qui atteint aujourd'hui une couverture de 70 % de la population, Orange a tenu à expliquer ses projets pour la prochaine génération des standards dans la téléphonie mobile. L'occasion pour lui de revenir sur le partenariat public-privé (PPP) mis en place l'année dernière par Bruxelles et sur son calendrier.

Ainsi, Orange prévoit un démarrage du déploiement commercial de la 5G à partir de 2019. D'ici là, il faudra que les grandes lignes de la standardisation soient posées. "Les projets et réflexions du PPP 5G arriveront vraisemblablement à terme aux alentours de 2020. La standardisation pourrait débuter dès 2016 et le premier communiqué sur les capacités 5G devrait être publié fin 2017-début 2018".

Dans ce cadre, Orange pourra compter sur le soutien de la Commission européenne. L'équipe précédente a en effet accéléré le mouvement fin 2013 en soutenant le partenariat public-privé à hauteur de 700 millions d'euros pour la période 2014-2020. L'Union européenne veut en effet être le leader de mondial de la 5G, après avoir raté le coche concernant la 4G.

Au sein de la PPP, Orange travaille notamment à "développer une capacité sans fil 1000 fois plus puissante que celle des technologies de 2010", à "assurer une meilleure efficacité énergétique des réseaux, en visant des économies allant jusqu’à 90 % par service" et à "développer un réseau pouvant supporter les connexions de plus de 7 trillons d’appareils sans fil et servant plus de 7 milliard de personnes".

Le calendrier posé par Orange concorde avec les estimations des industriels asiatiques comme Huawei ou Samsung, qui prévoient que les premières exploitations commerciales de la 5G devraient apparaître en 2020. Ces derniers sont d'ailleurs très impliqués dans le développement de la 5G, à l'image de Huawei qui a annoncé en 2013 un investissement de 600 millions de dollars sur cinq ans.

À quoi servira la 5G ? Outre une capacité de téléchargement accrue, que l'on nous assure considérable, le nombre d'appareils connectés simultanément pourra être plus important.  Selon Bruxelles, qui a publié une infographie sur le sujet, la 5G sera très utile dans des domaines comme l'e-santé, les maisons connectées, le transport sécurisé, les réseaux d'énergie intelligents ou encore le divertissement

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés