Les sociétés de gestion des droits d'auteur se préparent elles aussi à l'arrivée de Netflix. Ainsi, la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) vient d'annoncer ce mardi la signature d'un accord (.pdf) qui autorise le service américain de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) à exploiter les œuvres (80 millions) de ses 149 000 sociétaires, en échange d'une rémunération.

"Cet accord porte sur la rémunération des membres de la SACEM dont le répertoire sera présent dans les œuvres audiovisuelles diffusées par Netflix", indique la société de gestion, qui ajoute que "cet accord garantit ainsi que l'utilisation des œuvres des auteurs de musique, de sketches, de doublage/sous titrage, des auteurs, des compositeurs, des réalisateurs, des éditeurs qu’elle représente, soit couverte juridiquement".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés