Il l’avait annoncé en janvier dernier, c’est désormais chose faite. Apple a retiré tous ses DRM sur la musique vendue sur iTunes (mais pas sur les vidéos), et modifié son modèle tarifaire. Désormais, les morceaux pourront être achetés à 69 centimes, 99 centimes ou 1,29 €, en fonction de la popularité ou de l’ancienneté du titre. C’était une demande de longue date de l’industrie musicale, qui a longtemps regretté d’avoir cédé aux sirènes de Steve Jobs qui avait imposé le prix fixe à 0,99 € lors du lancement d’iTunes.

Selon nos observations, le prix de 0,99 € reste toutefois de très loin la norme sur iTunes, probablement parce que les maisons de disques cherchent d’abord à tester la réaction des consommateurs avant d’étendre plus largement l’expérience à l’ensemble de leur catalogue.

A l’occasion, tous les morceaux vendus sur iTunes sont désormais sous la norme « iTunes Plus », c’est-à-dire sans DRM et au format AAC 256kbps, contre 128kbps pour les morceaux vendus jusqu’à présent (sauf le catalogue EMI et la plupart des labels indépendants, qui étaient déjà passés sur iTunes Plus). Les clients qui souhaiteraient mettre à jour leur discothèque vers des fichiers iTunes Plus devront payer 30 centimes par titre upgradé.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés