Samsung aurait pour projet de lancer un programme de reconditionnement de smartphones afin de leur donner une seconde jeunesse pour ensuite les proposer à prix réduit dans les marchés émergents.

Donner une seconde jeunesse aux smartphones qui ont déjà vécu. Tel devrait être le programme que pourrait annoncer Samsung dans un avenir plus ou moins proche afin de permettre à ses smartphones haut de gamme de ne pas finir immédiatement au rebut. En effet, les sources de Reuters ont partagé une information selon laquelle l’entreprise sud-coréenne voudrait se lancer dans le reconditionnement.

Samsung Galaxy

L’agence de presse mentionne un processus de collecte des anciens téléphones qui aurait notamment lieu aux États-Unis et en Corée du Sud. Les données contenues à l’intérieur du mobile seraient évidemment effacées, puis les réglages seraient remis à leur état initial (les paramètres d’usine). Une fois son état de marche vérifié, le mobile serait nettoyé et remis en boîte pour être vendu à nouveau.

Des mobiles remis à zéro et vendus moins cher

Conscient qu’il ne s’agira pas de terminaux neufs, le groupe asiatique opterait pour une grille tarifaire modeste, de quelques centaines d’euros maximum. Avec un prix plus abordable, Samsung pourrait alors alimenter les marchés émergents. L’Inde est citée, mais ce n’est peut-être pas le meilleur exemple : du fait de soucis écologiques, les téléphones reconditionnés n’ont pas les faveurs du pays.

Si un tel programme est effectivement mis en place dans les mois à venir, il reste à en connaître les contours : va-t-il s’appliquer à n’importe quel téléphone du fabricant ou bien à une sélection de modèles choisis à l’avance ? N’importe quel client pourra-t-il participer ou bien faudra-t-il rejoindre au préalable l’initiative, qui permet par exemple de renouveler son téléphone au bout d’un certain temps (upgrade program) ?

Des questions qui pourraient trouver leur réponse d’ici 2017, année supposée de la mise en place du programme de reconditionnement des smartphones, selon l’agence de presse. Le groupe asiatique, lui, ne fait pas de commentaire officiel sur ces affirmations. Il faudra donc attendre une prochaine conférence de presse du groupe pour vérifier si le constructeur se lance effectivement dans cette voie.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés