Pour des raisons écologiques, l'Inde ne veut pas être le pays d'accueil des iPhone reconditionnés vendus à bas prix par Apple.

Le ministère des télécommunications indien vient de rejeter la demande officielle d’Apple qui souhaitait vendre des iPhone reconditionnés dans le pays. La firme américaine avait déjà essuyé un refus l’an passé pour la même demande. Et comme en 2015, l’Inde maintient ses arguments écologiques : le pays ne souhaite pas être assailli par des smartphones en fin de vie, dans la mesure où sa gestion des déchets technologiques est déjà difficile.

Pour Apple, c’est un coup à encaisser : lors de l’annonce des résultats financiers de sa firme, Tim Cook avait affirmé que l’Inde était la Chine d’il y a dix ans en termes de croissance. Un marché qui s’avère donc juteux pour Apple dans la mesure où ses ventes d’iPhone ont freiné un peu partout ailleurs et qui n’a pas du tout été exploité jusqu’ici : les ventes d’iPhone correspondent à peu près à 2 % des ventes totales de smartphone en Inde.

À lire sur Numerama : Test de l’iPhone SE  : puissance et élégance en taille réduite

Si Apple préfère envoyer des modèles reconditionnés en Inde, c’est d’ailleurs précisément pour se plier à la demande : ces appareils peuvent être vendus avec d’importants rabais sur le prix de vente traditionnel. Cela dit, l’argument du gouvernement indien est tout aussi recevable et c’est probable qu’Apple essaiera d’y répondre dans les années qui viennent en proposant d’aider au recyclage des déchets technologiques.

Une autre demande, qui concerne l’ouverture d’un Apple Store en Inde, n’a pas encore été traitée.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés