Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la SNCF n’a pas le monopole des réservations de billet de train. Il existe des alternatives à SNCF Connect, la plateforme qui succède à OUI.sncf (et qui est loin de faire l’unanimité). Elles sont bien plus pratiques que la plateforme officielle.

Top départ : ce 5 octobre 2022, tous les Français et Françaises pouvaient résevrer leurs trains pour les vacances de Noël. Malheureusement, l’application SNCF Connect a connu de nombreux bugs, notamment provoqués par un gros afflux de visiteurs et visiteuses. Ce problème est loin d’être anodin, ni le premier.

Il faut bien l’admettre, SNCF Connect, l’application et site internet de réservation de billet de train de la SNCF, s’approche d’un fiasco. Interface brouillon, bugs à répétition, besoins utilisateurs masqués par du marketing autour de l’IA : depuis la sortie de la plateforme, les critiques sont nombreuses et la filiale de la SNCF qui gère SNCF Connect va avoir besoin de (beaucoup) de temps pour corriger le tir.

Cela dit, peu de personnes savent que la réservation de billets de train n’est pas un monopole de la SNCF. En 2009, la SNCF a ouvert la concurrence à sa filiale de réservation, que l’on connaissait sous le nom de Voyages SNCF. Il est donc tout à fait possible, pour des entreprises concurrentes, de créer un service de réservation de billets de train compatible avec la gestion de la SNCF et ses nombreux forfaits, cartes et autres abonnements.

Trainline : si vous n’aimez pas SNCF Connect, c’est exactement ce que vous cherchez

Trainline // Source : Capture d'écran Numerama
Trainline // Source : Capture d’écran Numerama

Capitaine Train est l’une des plateformes de réservation les plus connues en France, car elle a tout chamboulé à sa sortie en 2012. Déjà, le site de la SNCF était considéré comme brouillon et difficile à comprendre par ses usagers : le défi des équipes de Capitaine Train était de proposer l’interface la plus simple possible. Après de nombreuses péripéties, Capitaine Train a été racheté par un géant de la réservation, Trainline, et l’application a subi plusieurs modifications (et quelques polémiques).

Difficile en revanche de reprocher quoi que ce soit à Trainline en 2022. L’interface du site (ou de l’app) est exactement ce que la plupart des critiques de SNCF Connect attendent : un champ « départ », un champ « arrivée », une date ou deux, les passagers et leurs éventuelles cartes et une liste de départs de train après avoir cliqué sur le bouton rechercher. En bref, la simplicité absolue du parcours utilisateur, avec des options de paiement modernes (PayPal, Apple Pay, Google Pay, etc.).

Omio : pour les nostalgiques de Voyages SNCF

L'écran d'accueil Omio // Source : Capture d'écran Numerama
L’écran d’accueil Omio // Source : Capture d’écran Numerama

Omio n’est pas aussi clair et épuré que Trainline, mais adopte une interface familière pour les utilisatrices et utilisateurs de ce genre de service : celle de Voyages SNCF, avec sa barre supérieure large et ses options de trajet au centre. Omio propose en deuxième étape d’une recherche une interface très intelligente, avec une visualisation du trajet sur une carte. La plateforme peut servir de comparateur entre des trajets en train, en bus et en avion, pour moduler les budgets, les temps de trajet et les impératifs écologiques.

Comme Trainline, Omio fait tout de même dans le direct et ne vous fait pas passer par trop d’étapes confuses : en trois écrans, vous aurez réservé un billet et procédé au paiement. Comme Trainline, Omio possède une application claire qui vous permet de centraliser vos billets.


Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.