Jaguar a choisi Alexa plutôt que Google Assistant pour fournir des commandes vocales aux propriétaires de ses voitures.

« Alexa, ramène-nous à la maison » : voilà une phrase que les propriétaires d’une Jaguar vont bientôt pouvoir prononcer afin que l’assistant vocal d’Amazon génère automatiquement l’itinéraire de retour vers le domicile. Dans un communiqué publié le 4 février, Jaguar Land Rover a effectivement officialisé l’intégration d’Alexa dans plusieurs de ses véhicules, à commencer par la I-Pace — le SUV 100 % électrique du groupe.

Lancement du GPS, contrôle de la musique, gestion des calendriers, vérification de la météo, demande d’informations liées à l’actualité… Voilà quelques unes des fonctionnalités que les propriétaires vont pouvoir piloter à la voix. Pour Jaguar Land Rover, il s’agit d’un surplus de sécurité, puisque les conducteurs pourront plus facilement garder les mains sur le volant et les yeux sur la route.

Jaguar choisit Alexa plutôt que Google

L’assistant Alexa sera intégré aux voitures Jaguar par une simple mise à jour à distance, à partir du moment où leur système d’infodivertissement est compatible (plateforme Pivi Pro). Le constructeur indique que plus de 55 000 clients de la marque sont concernés par cette nouveauté. Ils seront avertis de la disponibilité de la fonctionnalité par un message affiché sur l’écran tactile. Comme l’indique The Verge dans un article publié le même jour, certains véhicules Land Rover en profiteront également.

« L’intégration transparente d’Amazon Alexa dans le système d’infodivertissement Pivi Pro donne à l’usager un contrôle vocal intuitif des équipements les plus fréquemment utilisés, ce qui fait de la conduite une expérience plus appréciable encore. Le fait que nous puissions offrir cette technologie à nos clients déjà livrés démontre le grand intérêt de nos mises à jour à distance », souligne Alex Heslop, directeur de l’ingénierie électrique et électronique chez Jaguar Land Rover. Ses propos rappellent que les voitures les plus modernes sont désormais capables d’évoluer avec le temps, sans besoin de passer par une concession.

Jaguar I-Pace
Jaguar I-Pace // Source : Jaguar

Jaguar Land Rover a donc choisi Amazon et Alexa, plutôt que Google et son Assistant. Comme dans l’univers de la tech, on remarque que les deux multinationales se livrent une véritable bataille sur le segment automobile. Par exemple, des concurrents de Jaguar Land Rover, comme Volvo ou Renault, ont préféré faire confiance à Google.