Après la publication de son dernier bilan financier, Tesla a confirmé qu’il ne lancera aucun nouveau véhicule en 2022. Ce qui veut dire que les projets en cours sont une nouvelle fois repoussés.

Certains espéraient-ils encore un lancement du Cybertruck en 2022 ? Il faudra attendre encore au moins un an de plus. Après la publication du dernier bilan financier de Tesla, Elon Musk a pris la parole à l’occasion d’une conférence avec les investisseurs. Selon les informations publiées par The Verge le 26 janvier, il a annoncé : « Nous n’allons lancer aucun nouveau véhicule cette année. » 

Cette phrase veut dire que tous les projets actuellement dans les tuyaux ont une nouvelle fois été repoussés. Sont concernés : le poids lourd Semi, la sportive Roadster et le pickup Cybertruck. Quant à l’éventualité de voir arriver une voiture Tesla sous la barre des 25 000 $, elle est très incertaine. « Actuellement, nous ne travaillons pas sur une voiture à 25 000 $ », a indiqué Elon Musk. 

Tesla Roadster
Tesla Roadster // Source : Tesla

Priorité aux modèles actuels pour Tesla

En 2022, Tesla va prioriser son catalogue actuel, composé de la Model 3, du Model Y, de la Model S et du Model X. Elon Musk estime que lancer de nouveaux véhicules pourrait avoir un impact négatif sur la production des anciens (on rappelle qu’il y a une pénurie mondiale) — ce qui n’est pas dans l’intérêt du constructeur. En prime, Tesla a d’autres missions en cours, comme le lancement de la Model S Plaid ailleurs qu’en Amérique du Nord et l’inauguration de ses nouvelles usines (à Berlin et à Austin). « On a assez de choses sur le feu pour le moment. Bien trop, même », a admis Elon Musk. Il faut avouer que Tesla est parfois assez difficile à suivre.

A l’évidence, Tesla a voulu trop en faire et en montrer ces dernières années. On rappelle en effet que le Roadster et le Semi ont été annoncés en… 2017. Bien que moins prioritaires, ces deux véhicules sont devenus des arlésiennes. Dans le cas du Cybertruck, la situation est un peu plus alarmante dans la mesure où Tesla a suscité beaucoup d’engouement dessus. Elon Musk continue d’ailleurs de le faire, en témoigne ce tweet partagé le 26 janvier dans lequel il a affirmé : « J’ai piloté le dernier prototype du Cybertruck autour de la Gigafactory du Texas. C’est incroyable ! » 

Des milliers de personnes ont été séduites par la promesse du Cybertruck, un pickup électrique au look très futuriste qui pourrait être proposé sous la barre des 40 000 $. Aujourd’hui, tout porte à croire que les nombreuses promesses de Tesla sont devenues des défis techniques difficiles à résoudre (exemple : le balai d’essuie-glace), tout au moins à court terme. « Comment rendre le Cybertruck abordable ? », a soufflé Elon Musk. Réponse en 2023, peut-être.