Citroën s’est associé avec JC Decaux et Accor : ils lancent un concept de véhicule autonome très particulier, composé d’un « Skate Citroën » surmonté de cellules interchangeables et vraiment décalées. Coup de buzz ou véritable enjeu de la mobilité du futur en ville ?

Après Citroën Ami qui a lancé un sacré coup de jeune sur le marché de la voiture sans permis, Citroën tente de reproduire le même engouement en s’attaquant désormais aux enjeux de la mobilité urbaine autonome et partagée.

Le concept dévoilé par The Urban Collëctif (partenariat inédit en Citroën, Accor et JC Decaux) ce 29 septembre 2021 s’approche de l’esprit des navettes autonomes électriques sans chauffeur. Le principe n’est donc pas réellement nouveau ou révolutionnaire : plusieurs constructeurs travaillent déjà sur le sujet, et des navettes autonomes sont en circulation sur différents sites.

Des « pods » interchangeables ?

Sauf que le concept en cours ne vise pas réellement à remplacer des transports collectifs traditionnels, mais à prolonger une expérience de vie, ou plutôt une expérience de marque, puisque chaque « Pods » répond à la vision d’une marque partenaire pour une offre de service complémentaire, et cela passe par ces cellules interchangeables… selon la demande.

Un salon sur roues ? Une salle de sport dans une bulle roulante ?

Imaginez, vous arrivez Gare de Lyon à Paris et plutôt que de faire la queue pour un taxi parisien (ou de vous engouffrer dans le métro), vous commandez votre « Citroën x Sofitel en Voyage » pour vous rendre à votre hôtel situé proche de l’Arc de Triomphe. Votre navette à la demande arrive et vous vous y installez comme si vous étiez déjà dans le salon de votre 5 étoiles. Vous pouvez même échanger en ligne avec le concierge de l’hôtel pour préparer la suite de votre séjour, ou consommer une coupe de champagne.

Voilà la première expérience inventée dans ce concept imaginé entre Accor et Citroën à la façon d’une limousine nouvelle génération.

Concept Citroen x Sofitel en voyage // Source : Citroën France

De son côté, « Citroën x Pullman Power Fitness » est une proposition plus déconcertante. Le concept repose sur l’idée de vous faire gagner du temps : alors, pourquoi ne pas profiter d’un déplacement dans la ville pour faire une séance de sport et de cardio dans une bulle individuelle ? Ce « Pod », qui propose un côté rameur et un côté vélo, est censé permettre de suivre plusieurs programmes d’entraînement, et vos efforts serviront à recharger les batteries du Citroën Skate. Il parait que c’est avant-gardiste, les vélotaffeurs en auront peut-être une autre appréciation.

Concept Citroen x Pullman Power Fitness // Source : Citroën France

Enfin, la dernière version révélée ce jour est le « Citroen x JC Decaux City Provider », ce Pod  s’inspire des codes du mobilier urbain JC Decaux. Son usage est par contre – un peu plus conventionnel, puisqu’il se veut être une solution innovante de transport urbain à la demande qui accueille tous les publics 7/7 jours et 24/24h. Capable d’embarquer de manière simple et ergonomique tous ceux qui se déplacent, seul ou jusqu’à 6 personnes, avec des bagages, une poussette, ou en fauteuil roulant…

Sous ces Pods serviciels, la même base technique : le Citroën Skate

Prenez un rectangle de 2.60 m de long, 1.60 m de large et 51 cm de haut ; placez aux extrémités 4 sphères pneumatiques omnidirectionnelles signées GoodYear dans des cages en aluminium. Ajoutez-y des batteries qui se rechargent par induction, et enfin une flopée de lidars, radars et autres capteurs pour la conduite autonome, et vous obtiendrez alors le principe du Skate Citroën.

Concept Citroën Skate // Source : Citroën

Il sera limité à une vitesse de circulation de 25 km/h. Idéal pour Paris, nous direz-vous ! Cette vitesse bridée est surtout plus adaptée à la cohabitation avec d’autres mobilités, de manière à ce que les capteurs et l’IA puissent permettre une conduite autonome en toute sécurité.

Le Skate Citroën dispose d’une faible emprise au sol, c’est un peu moins le cas des Pods interchangeables qui viendront se greffer dessus. Le projet a été imaginé comme Open Source, afin de pouvoir intégrer facilement de nouveaux partenaires et nouveaux services. Plus de 60 Pods ont été imaginés à la création du concept, de la livraison de colis jusqu’au barbier ambulant, mais finalement, seuls ces trois concepts de services, en partenariat avec Accor et JC Decaux, se dévoilent aujourd’hui.

The Citroën Skate + Pods Accor et JC Decaux // Source : Citroën France

Resterait désormais à convaincre les municipalités de libérer de la place en voirie, afin de tracer des voies réservées à ces robots de transport autonomes et interconnectés. Vincent Cobée, Directeur Général de Citroën, expliquait en conférence de presse que même si Citroën a la technologie et les capacités de produire ces véhicules, pour pouvoir voir le jour, il faut également l’implication des autorités locales pour les infrastructures et d’un opérateur de transport pour gérer le développement et la maintenance.

Une vision qui pourrait très bien voir le jour à échéance de 5 à 7 ans selon Citroën, mais qui pour le moment semble un peu éloignée des réelles problématiques de la mobilité urbaine des grandes villes.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo