Avec 4 000 commandes enregistrées depuis son lancement en avril 2020, le Citroën AMI a un succès inattendu. Un peu plus d’un an après sa sortie, qu’en pensent ceux qui l’utilisent au quotidien ? Nous avons posé la question aux propriétaires de l’AMI.

Ce drôle de véhicule électrique séduit un large public, loin de se limiter aux non-titulaires du permis de conduire, à qui il semble pourtant s’adresser. Dans certains foyers, c’ est le véhicule qui est utilisé tous les jours. Ados et adultes se chamaillent même pour en prendre le volant. Devenu la mascotte de la famille, l’engin est affublé d’un petit nom et certains prennent plaisir à le personnaliser au travers d’accessoires. Mais alors, qu’est-ce que le Citroën AMI ? Pourquoi suscite-t-il un tel engouement ?

Ce qu’il faut retenir du Citroën Ami

Contrairement aux apparences, le Citroën AMI n’est pas une voiture. Officiellement, c’est un « quadricycle léger à moteur bridé », à 45 km/h exactement. Ce véhicule « sans permis » est donc accessible dès 14 ans en France avec le Brevet de sécurité routière (BSR) également appelé permis AM. C’est un modèle 100 % électrique qui se charge via une simple prise domestique en 3 heures. L’AMI dispose d’un moteur d’une puissance de 6 kW (8 ch) pour une autonomie de 75 km (batterie de 5.5 KWh).

Source : Louise Audry pour Numerama

D’un gabarit très compact (2,41 m de long pour 1,39 m de large et 1,52 m de haut), l’engin n’occupe qu’une demi-place de stationnement. La ville est le terrain de jeu qu’il privilégie.

Plus que son aspect technique, c’est surtout son look atypique qui capte l’attention de tous ceux et celles qui croisent son chemin. Pour proposer cette solution de mobilité à partir de 6 990 euros avant bonus écologique (ou 19.99 €/mois), Citroën a fait des choix audacieux concernant le design. Si vous ne distinguez par l’avant de l’arrière, c’est normal, ils sont identiques. Tout comme la même portière est montée dans deux sens différents pour le côté conducteur et passager. Dans cet esprit, l’intérieur est réduit à sa plus simple expression, mais étrangement assez fonctionnel.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire notre essai complet du Citroën AMI, décrite comme le futur de la voiture en ville.

Mais qui achète un Citroën AMI, et pourquoi ?

Nous avons questionné plusieurs acquéreurs pour en apprendre plus sur leur choix et leur ressenti après plusieurs mois d’utilisation de leur Citroën AMI. Au travers des témoignages, on se rend compte que l’AMI endosse plusieurs rôles. Il est à la fois :

  • le remplaçant du vélo ou scooter (pour les adolescents comme les adultes),
  • le premier véhicule sans permis abordable pour certains foyers modestes (en ville ou à la campagne),
  • l’alternative à l’usage d’un véhicule thermique pour les petits trajets du quotidien.

A l’image de Léonie (39 ans) qui nous confie : « J’ai changé de boulot, et mon nouveau poste nécessite que je bouge pas mal au sein de l’agglomération dans laquelle je vis. Je n’ai pas le permis et l’habitude de me déplacer beaucoup en vélo et en transports en commun. Mais ça devenait compliqué. » Elle enchaine : « Je m’étais donc dit que j’allais opter pour un scooter électrique. Je ne voulais pas de moteur à essence. Mais finalement, en faisant mes recherches, je me suis dit que pour ce prix-là, j’avais 4 roues et un toit, ce qui est quand même bien plus sympa par temps de pluie ou en hiver ! »

Source : Louise Audry pour Numerama

De son côté Emmanuel, 47 ans et père de deux filles nous explique qu’il a acheté l’AMI pour aller au travail à 10 km de chez lui. Il voulait ainsi préserver son véhicule thermique, peu adapté à ces courts trajets urbains, et qui retrouve ainsi sa place de véhicule plaisir du week-end. Il ajoute, concernant son ado : « Ma fille a 16 ans. Même si elle est inscrite en conduite accompagnée, pédagogiquement, j’ai trouvé très intéressant de lui confier le véhicule. Bien mal m’en a pris ! Depuis, on se bat tous les jours pour savoir qui aura la voiture. Elle a pris énormément d’assurance (c’est le but recherché), et par la suite l’apprentissage de la conduite accompagnée ne sera qu’une formalité. »

Alexis (43 ans), Kader (40 ans) ou Sandra (35 ans) n’ont, eux, jamais passé leur permis de conduire. Ils nous confient tous avoir gagné en autonomie et en liberté de déplacement grâce à leur AMI, aussi bien pour le travail que pour les loisirs.

Sont-ils sous le charme de leur AMI ?

Pour le look, il y a débat ! Ce n’était pas franchement le coup de foudre immédiat pour Emmanuel : « Sa bouille ? Son esthétique est vraiment singulière ! Et puis, je me suis rendu compte que tout le monde le regardait dans la rue. Finalement, aujourd’hui je le trouve sympa. Dommage qu’il n’existe qu’en cette couleur bleu pâle. »

Plus largement, c’est le côté anticonformiste qui plaît et revient assez souvent dans les témoignages. Ils sont en tout cas nombreux à avoir commencé à personnaliser leur AMI avec des stickers et accessoires pour vraiment lui conférer une identité à part. Sur son site web, Citroën permet également de choisir entre 7 coloris et variations d’AMI différents.

Mais alors, recommanderaient-ils l’AMI à d’autres personnes ? Après quelques déboires avec son AMI à la livraison, Emmanuel détaille : « Au final, j’ai parcouru depuis mi-février environ 3 000 km avec. Je n’ai eu aucun ennui depuis et j’espère que ça va continuer. Est-ce que je recommanderai le Citroën AMI : honnêtement, oui. La conduite est un vrai jeu et je vais travailler avec le sourire. »

Léonie nous synthétise sa vision de l’AMI « Je recommande à fond le Citroën AMI ! Pour moi c’est le véhicule du futur, sobre, résiliente. Il se charge en 3 heures, il a 75 km d’autonomie, et ne dépasse pas les 45 km/h. Cela suffit largement pour les petits trajets quotidiens. Il est très rudimentaire, il a été conçu pour faire des économies d’échelle, il n’y a rien de superflu, et pour de l’électrique, le prix est hyper attractif. Je suis fan. »

Alors, si vous aussi vous voulez adopter un Citroën AMI pour venir compléter les Cuby, Mimi, Momobile, Poucette et autre pitchounette playmobil des propriétaires qui ont donné un petit nom à leur AMI. N’hésitez plus, et rendez-vous sur le site Citroën pour tout savoir sur l’AMI, ou commandez-le directement chez Fnac ou Darty.

Partager sur les réseaux sociaux