Mercedes a diffusé des images de l'habitacle de sa future berline électrique, baptisée EQS. Organisé autour d'un immense écran OLED, il est très, très sophistiqué.

Pour Mercedes, le teasing concernant la EQS — sa future berline de luxe — se poursuit. En début d’année, le constructeur allemand présentait son immense écran MBUX Hyperscreen alimenté par une intelligence artificielle. Dans un communiqué de presse publié le 28 mars, il montre l’intérieur de la voiture 100 % électrique, équipée de cet immense écran de 141 centimètres de long. Très franchement, on se croirait dans un vaisseau spatial.

Pour rappel, l’EQS s’appuiera sur trois zones d’affichage distinctes : l’instrumentation numérique pour les informations essentielles liées à la conduite (vitesse, autonomie…), l’infodivertissement au centre et un espace pour le passager. Luxe oblige, Mercedes a choisi la technologie OLED, qui promet une expérience visuelle digne du cinéma. Au regard de toutes les technologies et de tous les superlatifs cités dans le communiqué, on se demande si Mercedes n’en fait pas un peu trop pour rivaliser avec la Tesla Model S — après deux SUV 100 % électriques un peu trop sages.

Intérieur de la Mercedes EQS // Source : Mercedes

L’intérieur de la future berline électrique de Mercedes est bien rempli

Mercedes promet beaucoup de choses avec l’EQS, dont le lancement est attendu pour le mois d’août — au point de tomber dans la surenchère. La berline, qui serait donc capable de redéfinir son segment, proposerait :

  • Un comportement aérodynamique jamais vu pour une meilleure autonomie ;
  • Des programmes de relaxation (exemple : des sons de la mer) ;
  • Un filtre HEPA pour une meilleure qualité de l’air à bord ;
  • Des mises à jour à distance ;
  • Des expériences sonores inédites ;
  • Des interactions plus faciles, basées sur des suggestions et des automatisations.

Avec cette liste d’innovations plus ou moins parlantes, on comprend qu’il y a une forme d’urgence dans cette volonté de vite commercialiser une voiture capable de marquer les esprits. Pour Mercedes, il est surtout primordial de répondre aux caractéristiques des nouvelles Model S, notamment la version Plaid+ annoncée avec des chiffres jamais vus (837 kilomètres d’autonomie, 0 à 100 km/h englouti en moins de 2,1 secondes).

Intérieur de la Mercedes EQS // Source : Mercedes

On remarquera que Mercedes opte pour une tout autre approche que Tesla en ce qui concerne l’habitacle. Là où Tesla prône la simplicité avec un seul écran et des commandes physiques supprimées, Mercedes mise sur un immense écran sophistiqué, capable de toucher plusieurs sens.

« En fonction de l’équipement, jusqu’à 350 capteurs de différents types sont utilisés en tant qu’organes sensoriels dans la voiture. Ils mesurent la distance, la vitesse, l’accélération, les conditions d’éclairage, le climat, la température, l’occupation à bord, les mouvements oculaires du conducteur et la langue des occupants  », indique Mercedes. Oui, nous parlons bel et bien d’une… voiture. 

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo