Elon Musk a fait comprendre que les mensurations de la version européenne du Tesla Cybertruck pourraient être revues à la baisse. Ce serait logique, au regard des contraintes du marché.

Depuis son officialisation en fin d’année dernière, le Cybertruck de Tesla ne cesse de faire parler de lui. Il faut avouer que son design intrigue, en raison de ses lignes futuristes mais aussi de son gabarit immense. Ses dimensions seront-elles adaptées aux marchés européens ? Ce serait à première vue pertinent, puisque le prototype a des caractéristiques pensées pour les États-Unis, où le segment des pickups est le plus populaire.

En réponse à un internaute qui se pose la question, Elon Musk a, comme à son habitude, répondu par l’affirmative. Il estime qu’une version européenne plus petite du Cybertruck a «  de fortes chances » d’exister « à terme ». Il devrait également subir quelques modifications stylistiques pour répondre aux normes européennes. Elles pourraient avoir un impact sur les performances. 

Le Cybertruck est trop gros pour l’Europe

En décembre 2019, dans les colonnes d’Automobilwoche, Stefan Teller, spécialiste des normes automobiles en Europe, indiquait que le Cybertruck était, dans sa forme actuelle, illégal. Ainsi, le pickup 100 % électrique ne serait pas capable d’encaisser suffisamment l’énergie cinétique pour protéger les piétons (à cause de son pare-chocs et de son capot anguleux).

Twitter @elonmusk

Concernant la taille, on peut rappeler que les routes européennes ne sont pas celles des États-Unis : elles sont moins larges. Et personne ne s’imagine au volant d’un Cybertruck en plein centre-ville parisien à une heure de pointe, sans craindre des collisions avec d’autres voitures garées aux emplacements prévus. Chez Oncle Sam, le véhicule devrait conserver cette allure massive, comme l’indiquait Elon Musk en mai dernier : « Nous avons revu le design [du Cybertruck] avec Franz [en charge du design] hier soir. Même une réduction de 3 % en ferait une voiture trop petite. Ce sera plus ou moins la même taille [par rapport au prototype]. » En l’état, le Cybertruck mesurerait : 7 mètres de long, 2,4 mètres de large et 2,3 mètres de haut.

« Les spécifications internationales seront développées ultérieurement en fonction de la demande », explique Tesla sur la page de présentation du Cybertruck. En France, le segment du pickup reste très niche : selon les chiffres de l’Argus publiés en janvier 2020, le Ford Ranger, numéro 1 en 2019, s’est écoulé à 5 470 exemplaires. Il mesure : 5,36 mètres de long, 1,85 mètre de large et 1,82 mètre de haut.

Crédit photo de la une : Tesla

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo